La domination du bitcoin sombre et atteint son plus bas niveau depuis 2018.

La domination du marché par le bitcoin a continué à sombrer – et se trouve actuellement à son niveau le plus bas depuis des années. Selon les données de CoinGecko, elle se situe aujourd’hui à 37,28 %.

La dernière fois qu’il était aussi bas, c’était en 2018, pendant le marché baissier. Il a plongé jusqu’à 33 % cette année-là également.

La domination du marché fait référence à la part d’une crypto-monnaie dans le cap total du marché crypto. Le marché total des crypto-monnaies s’élève actuellement à 2,3 trillions de dollars. La capitalisation boursière du bitcoin est actuellement de 871 milliards de dollars, ce qui représente une légère baisse par rapport à novembre dernier, où elle était de 1,27 trillion de dollars.

La raison de cette forte baisse est simple : les investisseurs regardent le marché au sens large et investissent dans des valeurs comme les altcoins, c’est-à-dire les crypto-monnaies autres que les Bitcoin.

Bitcoin perd de son intérêt pour beaucoup d’investisseurs parce que ce n’est pas le genre d’investissement qui permettra aux nouveaux venus sur le marché des crypto-monnaies de « s’enrichir » en spéculant. Les acheteurs institutionnels tels que MicroStrategy, Tesla ou Square, en revanche, peuvent toujours bénéficier d’achats importants de bitcoins comme couverture contre l’inflation du dollar américain.

Les altcoins, cependant, ont tendance à être des investissements plus intéressants pour ceux qui recherchent des gains importants et rapides. Les investisseurs se sont plutôt tournés vers les mèmes, dont la valeur a explosé comme le Shiba Inu, par exemple, a augmenté de 42 349 900 % entre janvier et décembre. La hausse de la valeur de ces pièces pourrait contribuer à expliquer la dilution de la part de marché du bitcoin.

De même, la croissance de la finance décentralisée (DeFi) et les NFT dont aucun n’existe réellement sur le bitcoin, ont également contribué à stimuler l’essor des crypto-monnaies concurrentes.

La DeFi et NFTs fonctionnent tous deux en grande partie sur Ethereum. ETH, la deuxième plus grande crypto-monnaie par la capitalisation boursière, a actuellement une domination du marché de 19,27%. Sa domination a lentement augmenté depuis le quatrième trimestre de 2019, les investisseurs s’intéressant davantage à la DeFi et aux NFT.

La croissance de ces marchés permet également d’expliquer la montée en puissance de Solana une blockchain qui vise à concurrencer Ethereum. Le prix de la crypto-monnaie SOL, native de Solana, a augmenté de plus de 11 000 % au cours de l’année dernière, et elle est devenue le cinquième actif numérique en termes de capitalisation boursière.

La baisse de la dominance du Bitcoin a dont de nombreuses explications mais qui ne sont pas en soit de mauvaises nouvelles pour le marché. Cela montre que l’intérêt croissant pour l’univers des crypto et plus large et moins concentré sur le Bitcoin.