La Floride lance MiamiCoin, une crypto-monnaie destinée à financer la ville et promettant de récompenser les investisseurs avec des bictoins

Miami, la “capitale” touristique de la Floride, a lancé mardi sa propre crypto-monnaie, avec laquelle elle entend financer des projets d’infrastructures et divers événements.

Pour investir dans la ville, ont fait valoir les autorités locales, il faut acheter du MiamiCoin ou miner cette monnaie. Les investisseurs recevront des récompenses par l’intermédiaire de Stacks, un protocole qui permet de réaliser des contrats intelligents dans le système bitcoin. On suppose qu’il y aura des retours importants en bitcoins pour ceux qui investissent, à mesure que le MiamiCoin se développe et devient plus largement utilisé.

Le projet est une initiative de CityCoins, une entité qui prétend vouloir aider certaines villes à attirer des investissements grâce à l’achat de crypto-monnaies.

Le maire de Miami, Francis Suarez, connu pour son soutien aux crypto-monnaies, a déclaré la semaine dernière à FoxBusiness que la ville cherche à “différencier son économie” en créant une “nouvelle vague de produits technologiques“.

Une partie des pièces extraites sera reversée à la ville de Miami dans le cadre du protocole. Miami pourrait finir par gagner des millions de dollars grâce à la popularité de MiamiCoin, parce qu’évidemment Miami est devenue […] la capitale mondiale du bitcoin“, a-t-il déclaré.

En janvier dernier, Suarez a annoncé qu’il voulait faire de la ville floridienne un hub pour les startups de la tech et des crypto-monnaies. Et en juin, après que la Chine a lancé une campagne contre l’exploitation minière numérique sur son sol, il a invité les mineurs à se rassembler dans sa ville. Le même mois, elle a qualifié Miami de “capitale du bitcoin“, en y accueillant la conférence Bitcoin 2021.

Les jetons MiamiCoin seront proposés sur “certaines bourses de confiance” à partir du 3 août.