La Grèce et la France signent un accord de 2,3 milliards d’euros de d’Euros pour le Raphale !

La Grèce a signé lundi un accord de 2,3 milliards d’euros avec la France pour l’achat de 18 avions de chasse Rafale, alors que les tensions restent fortes avec la Turquie voisine.

La ministre française de la défense, Florence Parly, a signé à Athènes l’accord pour la livraison de 12 Rafales d’occasion et de six neufs à partir de juillet.

La France qui a appuyé la Grèce dans le dernier conflit frontalier avec la Turquie, au bord de la guerre à plusieurs reprises au cours des dernières décennies. La tension a encore augmenté l’été dernier lorsqu’une mission d’exploration turque dans les eaux contestées a déclenché un dangereux renforcement militaire, ce qui a incité la Grèce à renforcer son armement et notamment aérien après des années de coupes en raison de la crise financière du pays.

Même si la Grèce et la Turquie ont convenu de reprendre les pourparlers visant à résoudre pacifiquement le conflit, les tensions restent fortes entre les deux pays.

L’amélioration des capacités de l’armée de l’air hellénique, par l’acquisition de nouveaux avions de chasse et la création d’un centre d’entraînement de pointe, est essentielle pour que la Grèce puisse présenter une dissuasion crédible“, a déclaré Michael Tanchum, chercheur principal à l’Institut autrichien de politique européenne et de sécurité.

Cela donne également à Athènes une capacité accrue d’exercer une plus grande autonomie stratégique lorsque les cadres de l’UE et de l’OTAN sont jugés inadéquats, ce qui fait de la Grèce un acteur plus important à part entière“.

A partir du mois de mai, le service national obligatoire dans les forces armées grecques passera de neuf à douze mois afin d’augmenter le nombre de personnes en uniforme. Florence Parly, qui a également rencontré le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis, a annoncé que la France se joindrait à deux exercices militaires grecs plus tard cette année, en participant avec des Rafale de l’armée de l’air française.