La lenteur du déploiement du vaccin pourrait nuire aux chances de réélection d’Emmanuel Macron ?

La France est actuellement à la traîne par rapport aux autres pays européens en ce qui concerne le déploiement du vaccin Covid-19, ce qui pourrait nuire aux chances de réélection d’Emmanuel Macron.

A la date de vendredi, seulement 80 000 français avaient été vaccinés contre le coronavirus. En comparaison, l’Allemagne a procédé à des centaines de milliers d’inoculations et l’Angleterre a dépassée le million de vaccinations.

Le succès ou l’échec de la vaccination influencera probablement le débat politique alors que la campagne présidentielle de 2022, campagne qui s’intensifiera dans les prochains mois.

Bien que l’élection présidentielle de 2022 semble encore lointaine, le président Macron s’inquiète certainement du fait qu’un déploiement de vaccin mal exécuté maintenant nuira à ses chances de gagner un autre mandat“, a déclaré jeudi Jessica Hinds, économiste européenne à Capital Economics.

Macron est au coude à coude avec Marine Le Pen dans un sondage d’opinion publié en octobre.

Le président français se serait plaint que le rythme des vaccinations ne soient “pas digne du moment ou du peuple français” et aurait déclaré que la situation “doit changer rapidement“, rapportait Le Journal du Dimanche.

Un rythme de vaccination lent limiterait la capacité du gouvernement à lever les restrictions qui pèsent sur l’économie et la vie quotidienne des gens“. Cela serait clairement impopulaire auprès des électeurs, en particulier si d’autres pays comme l’Allemagne sont en mesure de les lever plus tôt”, a déclaré M. Hinds.

Les rapports du pays suggèrent également qu’il y a un fort sentiment anti-vaccin dans la population, comparé à d’autres nations.

Le ministre français de la santé, Olivier Veran, a d’abord suggéré que la distribution prudente tenait compte des inquiétudes concernant le vaccin dans la population générale. Un sondage Ipsos publié fin décembre a montré que seulement 40 % des Français avaient l’intention de se faire vacciner contre le coronavirus.

Mais le gouvernement veut maintenant renverser la situation en simplifiant le processus. Olivier Veran a déclaré que les personnes âgées de 75 ans et plus pourront prendre rendez-vous sur Internet ou par téléphone pour se faire vacciner.

Le Premier ministre Jean Castex a déclaré jeudi que les restaurants et les stations de ski resteront fermés au moins jusqu’à la mi-février et que le couvre-feu nocturne sera prolongé jusqu’à la fin janvier.

Plus le déploiement du vaccin sera lent, plus longtemps les différents secteurs de l’économie resteront fermés.

L’économie française est sous anesthésie et ce n’est que lorsque vous retirerez le bouchon fiscal que vous saurez vraiment à quelle vitesse les acteurs économiques peuvent rebondir.“, a déclaré M. Ghez sur la manière dont les performances économiques influenceront le vote présidentiel.