La Porsche de Pablo Escobar mise en vente pour 2,2 millions de dollars

Il s’agit d’une Porsche 911 RSR, un modèle qui n’a été fabriqué qu’à 15 exemplaires. Elle a été utilisé par Pablo Escobar dans les années 80.

Pablo Escobar, en plus d’être l’un des trafiquants de drogue les plus connus dans le monde, était un grand amateur d’automobile, étant même pilote de course.

Selon un article du journal colombien El Espectador, avant d’être connu pour ses activités criminelles, Escobar était l’un des coureurs les plus en vue de la Renault 4 Cup, une compétition de course dans laquelle tout le monde utilisait le même modèle.

Son incursion dans le trafic de drogue lui permet d’assouvir sa passion pour les voitures de luxe en acquérant les meilleures voitures de course. L’une des voitures du Patrón del Mal est une Porsche 911 RSR (modèle 1974) qui est récemment apparue dans le catalogue duPont Registry, une société américaine qui est spécialisée dans la vente aux enchères d’automobiles, de biens immobiliers et de yachts de luxe.

Source :duPont Registry

La voiture a été fabriquée pour l’International Race of Champions (IROC) de 1974. La voiture d’Escobar a été conçue pour la star de la Formule 1 Emerson Fittipaldi. Selon la publication, le concept de la compétition consistait à faire courir douze pilotes de différentes disciplines dans des voitures identiques pour voir qui était le meilleur. Seules quinze voitures ont été produites.

Cette voiture, peinte à l’origine en jaune vif pour être facilement visible sur les téléviseurs couleur relativement nouveaux à l’époque, a été modifiée par le baron de la drogue en la dotant d’un kit carrosserie 935 blanc avec des lignes rouges et bleues. Escobar l’aurait utilisé pour participer dans différentes courses.

Source :autoextragti.com

Selon le journal chilien La Tercera, Escobar a utilisé la voiture pour la course Trepadora de las Palmas, dans laquelle il affrontait Ricardo Cuchilla Londoño, également lié au trafic de drogue.

Après la mort de Pablo Escobar, elle a été rachetée par l’homme d’affaires milliardaire et pilote de course à la retraite Roger Penske, qui l’a ramenée aux États-Unis, où la voiture a retrouvé son apparence d’origine.

La voiture, dotée d’un moteur Flat 6 de 3 litres et d’un kilométrage de 515 kilomètres, appartient désormais à Atlantis Motor Group et est vendue aux enchères pour 2,2 millions de dollars dans le catalogue duPont, où l’on dit “qu’elle est prête à courir ou à faire partie de votre collection“.