La richesse des milliardaires a augmenté de 45 % pendant de pandémie

Après une année de pandémie, les milliardaires ont vu leur fortune augmenter de 1,3 trillion de dollars, soit une croissance de près de 45 %, certains d’entre eux multipliant leur fortune jusqu’à 600 %.

C’est ce qu’affirme un rapport présenté mardi par l’Institute for Policy Studies (IPS), un “think tank” progressiste basé à Washington, et Americans for Tax Fairness (ATF), une campagne qui réclame une augmentation des impôts sur les grandes fortunes et les sociétés.

Les deux groupes soulignent les énormes profits des riches pendant une pandémie qui a mis des millions de personnes au chômage comme argument en faveur d’une réforme fiscale.

La pandémie a créé une augmentation incroyable de la richesse des milliardaires de la nation, tandis que des dizaines de millions d’Américains sont encore plus laissés pour compte“, a déclaré Frank Clemente, le directeur exécutif de l’ATF, dans un communiqué.

657 milliardaires

L’étude présentée aujourd’hui est une compilation de l’évolution des fortunes des 657 Américains disposant d’une fortune de plus de 1 000 millions de dollars au cours de l’année dernière, sur la base des calculs publiés en continu par le magazine Forbes.

La date limite choisie est le 18 mars, date sur laquelle Forbes a basé sa liste annuelle des milliardaires l’année dernière et qui coïncide à peu près avec le début des grandes restrictions liées à la pandémie aux États-Unis.

Entre le 18 mars 2020 et le 18 mars 2021, les milliardaires américains ont vu leur patrimoine augmenter d’un peu plus de 1 300 milliards de dollars, soit une hausse de 44,6 %.

Les plus riches des riches

Mais les plus riches des riches en ont encore plus profité : les 15 plus grandes fortunes américaines ont gagné 563 milliards de dollars, augmentant leur richesse de 82 %. Ces quinze personnes représentent désormais plus de 40 % de la richesse des milliardaires américains.

À leur tête, le patron de Tesla, Elon Musk, qui s’est enrichi de 559 % 2020 grâce à la spectaculaire montée boursière de l’entreprise de véhicules électriques.

Il faut également noter les gains d’autres personnalités du secteur technologique comme le fondateur d’Amazon, Jeff Bezos (65 000 millions, soit une hausse de 58 %) ou Mark Zuckerberg de Facebook (47 000 millions, soit 86 % de plus).

Les plus fortes augmentations ont également été enregistrées par les entrepreneurs de ce secteur, deux d’entre eux ayant réussi à accroître leur patrimoine de plus de 600 %.

Il s’agit de Bom Kim – fondateur du géant sud-coréen du commerce électronique Coupang, qui a réalisé la plus grande entrée en bourse de 2021 – et de l’investisseur Dan Gilbert – fondateur de la société Quicken Loans et devenu la vingtième fortune du pays.

Le triomphe de la technologie

Une douzaine d’individus, pour la plupart liés au monde numérique, ont vu leur fortune augmenter de plus de 300 %, tandis que 19 autres se situent au-dessus de 200 % et 48 autres ont réussi à au moins doubler leur patrimoine.

Bien que les milliardaires de tous les domaines se soient bien comportés face à la pandémie, ceux liés au monde de la technologie ont réussi à s’enrichir particulièrement, avec une augmentation de 68 % de leur fortune, contre 37 % pour ceux du monde de la finance et des investissements, par exemple.

Outre les noms les plus connus, d’autres figures du monde de l’Internet ont réussi à multiplier leur fortune au cours des douze derniers mois, comme c’est le cas du cofondateur du service de vidéoconférence Zoom Eric Yuan ou des trois propriétaires d’Airbnb, avantagés par l’introduction en bourse de la société.

Au total, les États-Unis comptent déjà 121 milliardaires technologiques, non loin des 166 du secteur de la finance.

Au cours de cette année de pandémie, 43 nouvelles personnes ont rejoint le club de ceux qui possèdent plus d’un milliard de dollars aux États-Unis.

Hausse des impôts

Les responsables du rapport insistent sur le fait que tous ces chiffres sont un signe clair de la nécessité d’augmenter les impôts sur les plus riches et soutiennent une proposition en ce sens présentée ce mois-ci au Sénat par la démocrate Elizabeth Warren.

Le projet de loi propose un impôt supplémentaire de 2 % par an pour les contribuables dont la fortune est supérieure à 50 millions de dollars et de 3 % pour ceux dont la fortune est supérieure à 1 milliard de dollars.

Selon une analyse de ces organisations, la mesure aurait permis de récolter l’an dernier 114 000 millions de dollars auprès des milliardaires et, au total, représenterait une injection pour les caisses publiques d’environ 3 000 milliards sur 10 ans.

Les profiteurs de la pandémie réalisent des profits exceptionnels à un moment où la majorité souffre énormément“, a souligné dans une note Chuck Collins, directeur du programme sur l’inégalité à l’Institut d’études politiques, notant combien ces fortunes ont bénéficié de la fermeture de petites entreprises et de la dépendance croissante aux technologies numériques entraînée par le covid-19.