La Russie va proposer le premier vaccin Covid-19 pour les animaux

Les essais cliniques ont commencé en octobre de l’année dernière et ont concerné des chiens, des chats, des renards polaires et des visons, entre autres.

Le chef adjoint du Service fédéral de surveillance vétérinaire de Russie, Konstantin Savenkov, a annoncé mercredi aux journalistes l’enregistrement du premier vaccin au monde contre le covid-19 pour les animaux. Le vaccin a été nommé Carnivac-Cov et a été développé par le Centre fédéral de protection de la santé animale.

Les essais cliniques ont débuté en octobre dernier et ont concerné des chiens, des chats, des renards, des renards polaires, des visons et d’autres animaux. “Les résultats de la recherche nous permettent de conclure que le vaccin est inoffensif et possède une forte activité immunogène, car tous les animaux vaccinés ayant participé aux essais ont développé des anticorps contre le coronavirus dans 100 % des cas“, a déclaré Konstantin Savenkov, faisant référence à la capacité du vaccin à induire une réponse immunitaire.

Les scientifiques de Rosselkhoznadzor étudient actuellement la durée pendant laquelle le nouveau médicament protégera l’organisme, mais Konstantin Sávenkov estime qu’il durera au moins six mois, bien qu’aucune donnée ne vienne encore étayer ces hypothèses.

Soulignant qu’il n’existe aucune preuve scientifique de la possibilité d’une transmission du covid-19 des animaux domestiques à l’homme, le responsable russe a rappelé que les animaux peuvent contracter la maladie, et qu’ils peuvent non seulement être infectés par le SARS-CoV-2 à l’origine de la pandémie actuelle, mais aussi par d’autres types de coronavirus.

La production en masse de Carnivac-Cov pourrait commencer dès le mois d’avril, a déclaré Konstantin Sávenkov, qui a souligné l’intérêt que suscite le vaccin russe auprès des des États-Unis, du Canada, de l’Autriche, de Singapour, de la Grèce et de la Pologne, en raison des cas de contagion animale enregistrés dans différents pays du monde.