La Tunisie envisage de modifier la législation et de “dépénaliser” l’utilisation des crypto-monnaies

Le ministre tunisien des Finances, Ali Kooli, a déclaré lors d’une interview télévisée samedi dernier que les autorités du pays allaient modifier les lois sur la possession de crypto-monnaies pour les “dépénaliser“, suite à l’arrestation controversée d’un jeune homme qui a tenté d’effectuer une transaction avec des bitcoins.

Nous allons changer la loi, nous ne pouvons pas emprisonner un adolescent tunisien pour avoir acheté des bitcoins“, a soutenu le haut responsable gouvernemental en plus de souligner que la possession de cet actif numérique devrait être dépénalisée.

L’initiative a été révélée après que les médias locaux ont rapporté qu’un jeune de 17 ans a été arrêté pour avoir utilisé des crypto-monnaies pour une transaction en ligne. Après avoir échoué à déterminer l’origine des fonds, la police locale l’a accusé de blanchiment d’argent.

L’incident a provoqué l’indignation de la communauté locale, de nombreux amateurs de crypto-monnaies attribuant l’arrestation au manque de clarté de la réglementation en Tunisie.

En janvier 2020, lors d’une conférence sur les actifs financiers numériques, le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie, Marouane el Abassi, a déclaré : ” Nous sommes convaincus que ce serait une erreur de ralentir une technologie à ses débuts, […] la Banque centrale de Tunisie a choisi la stratégie de se positionner comme un facilitateur de l’écosystème d’innovation.