La valeur totale bloquée dans DeFi sur Solana atteint un niveau record de 12,7 milliards de dollars

Les projets de finance décentralisée (DeFi) construits sur le réseau Solana ont le vent en poupe. Selon l’agrégateur de données DeFiLlama, la valeur totale bloquée (TVL) de tous les projets DeFi construits sur le réseau a atteint une valeur record de 12,7 milliards de dollars au moment de l’impression.

Le TVL est une mesure courante – bien que légèrement controversée – qui permet de savoir combien d’argent est bloqué dans un protocole spécifique, sous la forme de pools de liquidité, de garanties détenues ou de simples dépôts.

Le projet le plus dominant est Raydium, un échange décentralisé (DEX) populaire pour l’écosystème Solana. Sur le chiffre de 12,7 milliards de dollars, Raydium est responsable de plus de 14 % de cette valeur, soit 1,8 milliard de dollars.

Il y a maintenant six protocoles DeFi construits sur le réseau qui bénéficient tous d’une TVL supérieure à 1 milliard de dollars.

Et comme Solana a accueilli 568 autres projets lors de son dernier hackathon appelé Ignition, beaucoup pensent que la prochaine fournée de licornes DeFi pourrait arriver très bientôt.

Le jeton Solana prend son envol

Pour utiliser l’un de ces projets DeFi, les utilisateurs doivent également détenir le jeton SOL, la crypto-monnaie native du réseau. Comme pour Ethereum, effectuer des transactions sur Solana signifie que les utilisateurs doivent payer des frais dans ce jeton natif pour chaque opération.

Les transactions sur Raydium, par exemple, coûteraient également aux spéculateurs des frais en SOL. Il faut toutefois préciser que ces frais sont bien inférieurs à ceux d’Ethereum.

Un bref coup d’œil à Solana Beach, un tableau de bord qui présente diverses statistiques sur le réseau, montre que la plupart des transactions sur le réseau ne coûtent que 0,000005 SOL, soit 0,00095985 $.

Malgré ces faibles frais, les utilisateurs potentiels peuvent être en train de stocker des SOL en attendant le lancement du prochain projet populaire de DeFi.

D’autres espèrent peut-être simplement investir dans un autre « tueur d’Ethereum » à croissance rapide.