Mon-livret.fr Assurance Vie L’Assurance Vie : Une chute générale des rendements, la tendance se confirme...

L’Assurance Vie : Une chute générale des rendements, la tendance se confirme en 2021

Avec un rendement en baisse depuis plusieurs années, l’assurance vie devient de moins en moins rentable. Ce repli du taux de rémunération à encourager plusieurs épargnants à se tourner vers d’autres institutions pour faire leurs placements. Malgré tout, comparé aux courbes financières de 2019, l’assuré s’en sort mieux en 2020 si l’on tient compte de l’inflation.

Assurance Vie : Une chute générale des rendements des fonds en euros

L’enveloppe fiscale que représentent les fonds en euros connaît une baisse ininterrompue de rendement que même les grandes firmes d’assurance n’arrivent pas à freiner. C’est le cas de l’Afer, le numéro 1 des associations françaises d’épargnants qui communiquait le mercredi 20 janvier 2021 une chute de 0,15 % (1,85 % à 1,70 %) de son rendement des fonds en euros pour l’année 2020.

Avec à son actif plus de 750 000 épargnants, il est connu surtout pour ses taux d’intérêt plus avantageux que la moyenne. Par ailleurs, il représente un point de repère décisionnel pour le reste des acteurs de la profession dans ce secteur d’activité. Toutefois, comptant pour 1/3 du rendement global, le taux d’intérêt de l’emprunt d’État est aujourd’hui pratiquement nul. C’est un fait qui touche tous les acteurs du système des assurances vies et même au-delà. Par ricochet, on observe une baisse tendancielle et générale des tarifs proposés.


L’Assurance Vie n’est plus le placement favori des français en 2020 !

En dépit d’une collective positive en décembre, le bilan de l’assurance vie en 2020 a été marqué par une grande baisse des dépôts des Français. Par conséquent, une décollecte historique record de 6,5 milliards d’euros nets a été enregistrée…. Lire la suite

Assurance Vie : 1.08 % en 2020 : le taux d’intérêt moyen le plus bas de l’histoire

Depuis 2010, la courbe de rendement de l’assurance vie n’a pas cessé de baisser. En effet, selon les statistiques de la fédération française de l’assurance, le taux moyen des fonds euros en assurance-vie a baissé de 3,4 % à 1,08 % de 2010 à 2020. Une chute de plus de 2 % en 10 ans qui inquiète les assureurs autant que les assurés. Comme bon nombre de professionnels du domaine, Gaipare qui compte plus de 55 000 assurés a fixé son nouveau taux à 1. 90 % au lieu des 2,15 % pratiqué en 2019. Un état de ces écarts de rendement en 2020 par Good value for money confirme une dépression générale de 0,25 %.

Tout espoir ne semble pas perdu”, s’insurge le directeur des assurances de MACSF. En effet, de l’avis de plusieurs autres professionnelles du domaine, les meilleurs fonds en euros survivront malgré les tendances globales. Notez que cet assureur offre depuis quelques années un rendement hors inflation de 1,55 %, ce qui représente le meilleur chiffre du marché.


Assurance vie : La baisse des rendements se confirme en 2021 faut-il revenir au…

En dépit d’une collective positive en décembre, le bilan de l’assurance vie en 2020 a été marqué par une grande baisse des dépôts des Français. Par conséquent, une décollecte historique record de 6,5 milliards d’euros nets a été enregistrée…. Lire la suite


L’inflation : une amélioration du rendement réel ?

La hausse des indices de prix à la consommation causé par la crise du COVID-19 est de 0,5 % en 2020. Cela constitue une nette amélioration comparée à l’année antérieure ou l’inflation plafonnait à 1,1 %. Ce regain économique est un bon pas vers la redynamisation des placements en fonds euros à l’assurance. Ainsi le rendement réel exempt d’inflation est passé de 0,4 % en 2019 à 0,6 % l’année suivante. Les fonds euros représentaient la part, la plus rentable du système des assurances vie. Cependant, la décadence des intérêts générés par les obligations souveraines a fait chuter la cote de ces fonds.

Une tendance de taux obligataire négatif qui se communique depuis quelques années à la zone euro. Cette incidence est d’ailleurs encensée par les mesures monétaires et politiques parfois trop accommodantes mises en place par les banques centrales de la zone. Les acteurs du secteur appellent donc à un changement significatif du fonctionnement des fonds en euros.


Une décollecte considérable de l’assurance vie estimée à une valeur de 6 milliards d’euros

En 2020, on a assisté à une décollecte considérable de l’assurance vie estimée à une valeur de 6 milliards d’euros. En parallèle, une somme de 21,9 milliards d’euros a été engrangée en 2019. Il faut tout de même dire que l’année 2020 coïncidait… Lire la suite


Les unités de compte : des alternatives plus sûres ?

Cette situation difficile que vie les adhérents des fonds euros, poussent certains assureurs à proposer des alternatives plus sûres à leurs clients. Il s’agit des unités de compte comme SCPI, sicav, actions qui accueillent une partie de leur épargne. C’est une solution assez controversée, car même si elle produit un meilleur rendement, les risques ne sont pas moins réels. En effet, le capital investi n’est en aucun cas garanti.

De l’avis du PDG de l’After, Gérard Bekerman si la popularité des unités de compte devait s’accroître, son cadre juridique et sécuritaire doit être repensé.


Assurance vie : Les nouveaux fonds disponibles en euros en 2021

Pour optimiser la performance des assurances vie, les compagnies d’assurances à travers le monde ont depuis quelques années mis au point de nouveaux types de fonds en euros. Ces fonds ont été subdivisés en plusieurs… Lire la suite


 

Et qu’en est-il de l’assurance vie en Suisse ?

Vous le savez pertinemment, nous avons tous intérêt à préparer notre retraite, pour espérer avoir un peu plus que le minimum prévu par l’État. Après avoir passé toute sa vie à travailler et à pallier aux imprévus, il est normal que chacun veuille profiter des joies de la retraite, sans devoir continuellement faire ses comptes. En moyenne, si vous ne pensez pas à épargner en amont, vous ne toucherez que 60 % de vos revenus au moment de votre départ de la vie active.

Même si l’assurance vie est moins rentable, elle reste tout de même une valeur sûre encore aujourd’hui. C’est d’ailleurs pour cela que le gouvernement suisse incite à compenser cette perte au moment de la retraite, avec une assurance complémentaire. Si vous cherchez à en savoir plus, nous vous invitons tout simplement à jeter un œil ici https://www.troisiemepiliersuisse.info.

Maintenant, se pose encore la question de comment faire le bon choix d’assurance vie en Suisse, car vous vous en doutez, vous n’aurez pas qu’une seule possibilité. Nous ne vous cachons pas que vous allez devoir comparer les offres. Pour cela, rien de mieux que les comparateurs en ligne. Cela vous fera gagner un temps précieux, en évitant de contacter chaque assurance vie de manière individuelle. Vous devrez être vigilant sur plusieurs points dont :

  • les taux d’intérêt en vigueur
  • les stratégies de placement proposées, pour choisir celle la plus adaptée à vos besoins et désirs
  • les économies possibles au niveau des impôts,
  • le montant des frais de gestion
  • la manière dont vous pouvez joindre les conseillers, et leur délai de réponse
  • les garanties de l’assurance

Si vous êtes dans une situation particulière, comme cela arrive fréquemment de nos jours (divorce, remariage, …) ou que vous êtes frontalier de la Suisse, il ne faut pas hésiter à contacter un conseiller, qui pourra vous aiguiller sur ce que vous devez envisager, en fonction de votre situation personnelle.