Le bénéfice de Pernod Ricard pour le premier semestre baisse de 6%

Pernod Ricard a enregistré un bénéfice net de 984 millions d’euros au cours du premier semestre, ce qui équivaut à une contraction de 6 % par rapport à la même période de l’année précédente.

Pernod Ricard a enregistré un bénéfice net de 984 millions d’euros pour le premier semestre, en baisse de 6 % par rapport à la même période l’année dernière, a déclaré la société jeudi.

Les recettes nettes du premier semestre se sont élevées à 4 985 millions d’euros, soit une baisse de 9 %. Ainsi, la marge brute de l’entreprise, s’élève à 3 021 millions d’euros, en baisse de 12 %.

Par zones géographiques, les ventes de la société qui détient “Absolut”, “Ballantine’s”, “Chivas Regal” ou “Beefeater” en Europe ont baissé de 9 % à 1 456 millions d’euros, tandis qu’en Amérique, elles ont chuté de 4 % à 1 402 millions. En Asie et dans le reste du monde, l’entreprise a atteint un chiffre d’affaires de 2 127 millions, en baisse de 12 %.

Les dépenses de publicité et de promotion ont diminué de 16 %, à 706 millions d’euros, tandis que les coûts structurels ont baissé de 9 %, à 721 millions.

Pour l’ensemble de l’année, le président directeur général de la société, Alexandre Ricard, a indiqué qu’il prévoyait de clôturer l’exercice avec une croissance des ventes grâce aux performances de marchés tels que les États-Unis, la Chine et l’Inde.

D’autre part, l’entreprise a mis en évidence les bonnes performances de ses marques locales. Bien que les ventes dans ce segment aient diminué de 4% au cours du semestre.