Le Bitcoin approche de son plus haut niveau historique faut-il avoir peur d’une correction ?

Le bitcoin a connu une énorme hausse au cours des trois dernières semaines. Le prix a grimpé de 40 800 $ à son prix actuel de 62 300 $. Une hausse de 50 % en si peu de temps ne devrait-elle pas avoir des conséquences ?

Le prix du bitcoin a connu cette incroyable flambée en raison de l’approbation imminente d’un ETF sur les contrats à terme sur le bitcoin. Maintenant que cette approbation est effective, pourrions-nous assister à un événement du type « sell the news » ? Ou, avec tout le battage médiatique qui l’entoure, le bitcoin pourrait-il dépasser le précédent sommet historique, confirmer le nouveau support et continuer sur sa lancée ?

Mark Yusko, PDG de Morgan Creek Capital Management, pense que les investisseurs vont prendre des bénéfices en raison du récent rallye du bitcoin. Il a déclaré hier à sur la chaine américaine CNBC :

« Beaucoup de gens pensent que nous pourrions atteindre 100 000 dollars d’ici la fin de l’année. Le modèle stock-flow dit que nous devrions le faire. Je ne serais pas non plus surpris d’une petite consolidation. Regardez, nous sommes en hausse de 40% ce mois-ci qui n’a que 15 jours. »

Mark Yusko est cependant très optimiste quant au bitcoin à long terme. Il souhaite que le numéro un des crypto-monnaies atteigne 250 000 dollars dans cinq ans. En outre, il pense que le bitcoin égalera la capitalisation boursière de l’or.

Gareth Soloway, gestionnaire du Soloway Alpha Fund, estime que les institutions et les fonds spéculatifs ont mis en place des scénarios pour faire monter les prix.

Il pense qu’il y a beaucoup de battage médiatique et qu’il n’achèterait certainement pas l’ETF sur les contrats à terme sur le bitcoin comme un jeu à long terme, disant que ces choses baissent historiquement avec le temps.

Dans une interview accordée hier à Kitco, il a déclaré qu’il envisageait d’effectuer une vente à découvert sur le bitcoin juste en dessous du prix record de 65 000 dollars, en précisant qu’il la retirerait si le bitcoin franchissait ce seuil, mais que le rapport risque/récompense était assez impressionnant compte tenu de la hausse déjà enregistrée par le bitcoin.

« La façon dont un trader négocierait cela, c’est que si le bitcoin franchit la barre des 65 000 dollars, il ne peut plus être comparé aux cycles passés et vous devez supposer qu’il y a encore de la hausse. En tant que trader, je ne poursuivrais jamais quelque chose qui est passé directement de 40 à 65 000. Ce que je ferais alors, c’est qu’au lieu d’attendre qu’il atteigne 18 à 20 000 $, je l’achèterais sur des pull-backs à ce moment-là.«