Le Bitcoin dépasse Facebook en capitalisation boursière !

Aujourd’hui, le bitcoin franchit une nouvelle étape importante en dépassant Facebook en termes de capitalisation boursière, avec plus de 929 014 620 160 dollars, selon Asset Dash.

Même si le prix du bitcoin a connu quelques revers en début d’année, il continue de grimper en flèche. Au cours de l’année écoulée, le bitcoin a augmenté de plus de 360 %, alors que Facebook n’a augmenté que de 22 %. Facebook n’est que le prochain géant abattu sur la voie du bitcoin pour devenir l’actif le plus précieux du monde. Notez que la comparaison porte ici sur Facebook, la société cotée en bourse, et sur Bitcoin, l’actif monétaire et le réseau distribué.

Le bitcoin a été l’actif le plus performant de la dernière décennie et a commencé la présente décennie en force, ce qui permet au BTC de devenir potentiellement l’actif le plus performant de cette décennie également.

Alors que nous entrons dans le quatrième trimestre de cette année, le bitcoin est prêt à capturer encore plus de valeur et à croître de manière exponentielle par rapport à ce qu’il est aujourd’hui. Comme nous pouvons le voir ci-dessous, le bitcoin a généralement tendance à bien performer au quatrième trimestre des années précédentes. Le quatrième trimestre de 2020 a marqué le début de l’actuel cycle haussier dans lequel nous nous trouvons aujourd’hui. Beaucoup prédisent une hausse encore plus importante ce T4 en raison de nombreuses circonstances telles que l’expansion de l’offre monétaire par les banques centrales, le Salvador qui a fait du bitcoin une monnaie légale et l’a ajouté à son bilan, les BTC retirés des échanges par les détenteurs à long terme, et plus encore.

Ce qui se passera au quatrième trimestre de 2021 n’est pour l’instant qu’une supposition, et presque tout est sur la table.

Si l’on compare le BTC aux principales actions, il est clair que le bitcoin se hisse lentement en tête de liste. Le bitcoin a dépassé Facebook, ce qui le place désormais à la 6ème position, juste derrière Amazon. Les prochains obstacles après cela seront dans l’ordre : Google, Saudi Aramco, Microsoft, puis Apple.