Le bitcoin devient une couverture contre l’inflation au même titre que l’Or

Les craintes d’inflation ont entraîné une plus grande volatilité sur les marchés boursiers et obligataires ces derniers temps. Cela devrait être une bonne nouvelle pour l’or, un actif tangible dont l’offre est limitée et qui se porte souvent bien en période d’inflation. Les banques centrales peuvent toujours imprimer plus d’argent. Les mineurs ne peuvent pas simplement créer plus d’or par magie.

Mais l’or a récemment perdu de son lustre grâce à un nouveau gamin financier en ville : bitcoin. Le prix de l’or a baissé d’environ 9 % cette année et se négocie à près de 15 % en dessous du prix record de plus de 2 000 dollars l’once atteint l’été dernier.

Pendant ce temps, le bitcoin a grimpé de près de 70 % et se situe actuellement juste en dessous de 50 000 dollars, ce qui n’est pas loin du record qu’il a atteint le mois dernier.

Cependant, les amateurs d’or pensent que le métal jaune est appelé à rebondir, même si le bitcoin continue lui aussi à augmenter.

La couverture contre l’inflation qui a fait ses preuves

Le prix de l’or a augmenté l’année dernière en raison des craintes liées au COVID-19 qui paralysaient l’économie mondiale. Mais l’or se porte également bien lorsque les investisseurs s’inquiètent de l’inflation – comme c’est le cas actuellement.

De plus, la volatilité du prix du bitcoin peut le rendre moins attrayant que l’or pour de nombreuses institutions qui cherchent à protéger leurs liquidités, malgré les récentes décisions de Tesla  et de MicroStrategy d’inclure le bitcoin dans leurs bilans, cette option reste encore minoritaire parmi les grandes institutions économiques et financières.

Les investisseurs ont besoin d’une protection sérieuse contre l’inflation, et les bitcoins ne l’offrent peut-être pas“, a déclaré Ipek Ozkardeskaya, analyste senior chez Swissquote.

Certains investisseurs craignent un rebond de l’inflation mondiale si le Sénat américain adopte le plan de relance de 1 900 milliards de dollars proposé par le président Joe Biden.

On peut se demander si cet argent est vraiment nécessaire maintenant qu’il existe plusieurs vaccins Covid-19 et que de plus en plus de personnes retournent au travail et que l’économie mondiale commence a retrouver un certain dynamisme.

L’inquiétude est que l’ensemble des fonds de relance fédéraux finissent par provoquer une surchauffe de l’économie, ce qui entraînera une inflation encore plus élevée. Cela pourrait à son tour faire grimper encore plus le prix de l’or.

Si le prix de l’or augmente, c’est surtout parce que la Chambre des représentants des États-Unis a adopté le plan de relance. Nous craignons vraiment une hausse de l’inflation“, a déclaré Naeem Aslam, analyste en chef du marché chez AvaTrade.

Les analystes du gestionnaire d’actifs européen Amundi s’inquiètent également d’une soudaine flambée de l’inflation due à la hausse des taux d’intérêt, alors que l’économie américaine se redresse.

Ils affirment que les investisseurs doivent “rester vigilants” et anticiper ce scénario d’inflation et que l’achat d’or est un moyen d’y parvenir.

L’or pourrait également apporter un soutien dans le contexte actuel d’abondance de liquidités“, écrivent les analystes d’Amundi dans un rapport.

Mais le bitcoin pourrait dépasser l’or pour de bonnes raisons

Cependant, un rebond de l’or ne doit pas nécessairement coïncider avec un recul des cryptomonnaies. En fait, les cryptomonnaies pourraient continuer à être un bon pari à un moment où les rendements obligataires devraient continuer à grimper.

L’or est bon pour une inflation légèrement plus élevée, mais pas nécessairement pour des taux d’intérêt réels beaucoup plus élevés“, a déclaré Brad Neuman, directeur de la stratégie de marché à Alger.

Brad Neuman a déclaré que bien que l’inflation soit souvent accompagnée d’une hausse des taux, le problème est que les taux peuvent monter en flèche et nuire aux rendements de l’or.

Les partisans du bitcoin soulignent également que la cryptomonnaie restera probablement populaire auprès des investisseurs qui la considèrent comme une réserve de valeur en période d’inflation – tout comme l’or.

La principale raison de l’envolée du bitcoin cette année tient probablement davantage au fait que les investisseurs ont fini par reconnaître que la cryptomonnaie est encore plus rare que l’or ou d’autres métaux précieux.

Il y a un nombre fini de bitcoins. C’est pourquoi les bitcoins peuvent remplacer l’or“, a déclaré Steve Ehrlich, PDG de Voyager Digital (VYGVF), une société de courtage en devises. “C’est vraiment plus comme de l’or numérique et pas nécessairement un moyen de paiement“.

Il est peu probable que la plupart des consommateurs utilisent l’or ou le bitcoin pour acheter quoi que ce soit, mais ces deux actifs pourraient se révéler être des investissements gagnants à un moment où les prix à la consommation sont en hausse.