Le bitcoin est-il sur le point de devenir une réserve de valeur ?

Depuis plusieurs semaines, le bitcoin est dans une tendance haussière et les investisseurs et le marché ont une certaine attitude positive et renouvelée envers la crypto-monnaie et le marché en général après une chute importante en avril-mai dernier.

Selon les données les plus récentes, dans l’après-midi du 9 octobre, le bitcoin a franchi de justesse la barre des 60 000 USD. A ce moment-là, un gain intraday de 1,25% a été enregistré. La crypto-monnaie la plus importante du marché maintient ce rythme depuis quelques jours avec une hausse régulière, mais aussi avec quelques retraits.

Jusqu’à hier, le bitcoin semblait pouvoir atteindre un nouveau sommet très prochainement. Il avait réussi à franchir la barre des 60 000 USD pour la première fois depuis longtemps, mais les choses ont changé, du moins momentanément. Au moment de cette publication, le bitcoin est en hausse de 2,69% à 62 672,53 USD.

Le bitcoin a connu un brillant parcours

Au fil des mois, la situation réglementaire de plusieurs grands pays, comme la Chine, est devenue de plus en plus stricte. En fait, les changements réglementaires de la Chine ont été la principale cause de la chute du prix du bitcoin il y a quelques mois. Pendant cette période, le marché était en danger, mais les investisseurs n’abandonnent pas les crypto-monnaies et le bitcoin et le marché global connaît une nouvelle renaissance.

Bien que les réglementations soient un peu plus restrictives dans de nombreux pays, le bitcoin s’est plutôt bien comporté et l’avenir proche est plutôt prometteur. Lorsqu’on parle de bitcoin, il est assez difficile de prédire ce qui va se passer. Si certaines approximations peuvent être faites en fonction de certains paramètres, tout peut arriver, mais à ce stade, les perspectives sont plutôt positives.

Les choses vont de mieux en mieux pour les crypto-monnaies. Très récemment, le Salvador a approuvé le bitcoin comme monnaie légale. C’était le premier pays au monde à faire quelque chose de ce genre et à introduire la possibilité d’utiliser une crypto-monnaie décentralisée aux côtés d’une monnaie fiduciaire.

Ce qu’a fait le Salvador a marqué un avant et un après et d’autres pays ont commencé à regarder le bitcoin et les crypto-monnaies avec des yeux différents. Suite à cette annonce, l’Ukraine a accordé au Bitcoin le statut de monnaie, ce qui inclut la crypto-monnaie dans la réglementation du pays, permettant ainsi d’effectuer des transactions de paiement en toute légalité en Ukraine. Il a également été rapporté que l’option de « pourboire » en BTC de Twitter est maintenant disponible pour les utilisateurs d’iOs, ce qui est également un grand pas pour l’utilisation des crypto-monnaies.

Le bitcoin pourrait devenir légal dans davantage de pays

Les réglementations sur les crypto-monnaies se multiplient et chaque pays décide de la voie à suivre. Nous avons déjà vu que la Chine a décidé de suivre une voie restrictive, les États-Unis restent à l’écart jusqu’à présent, mais d’autres pays sont beaucoup plus favorables à l’utilisation des crypto-monnaies.

Selon le PDG de BitMEX, il prévoit que d’ici fin 2022, au moins 5 pays commenceront à accepter le bitcoin comme monnaie légale ou du moins l’incluront dans leur réglementation, ce qui bénéficiera aux transactions. Il a également précisé que ces pays ne seront pas des pays développés comme les États-Unis, mais plutôt des pays en développement qui recherchent de nouvelles alternatives pour stimuler l’économie.

La raison d’une attitude réglementaire plus amicale a plusieurs origines. La première est que de nombreuses entreprises et pays ont inclus le bitcoin dans leurs plans de développement économique futur, ce qui est plutôt positif. Désormais, les investisseurs, les entreprises et les pays ne considèrent plus les crypto-monnaies comme une marchandise destinée uniquement à la spéculation, au fil des ans, la perception du bitcoin par les gens a changé et c’est peut-être l’un des meilleurs moments pour les crypto-monnaies. Les perspectives de croissance sont élevées, il ne nous reste plus qu’à attendre et voir comment elles évoluent.