Le Bitcoin et Ethereum plongent encore de plus de 5 % dans un marché en pleine inquiétude

Juste au moment où les choses commençaient à s’améliorer pour les investisseurs, les marchés cryptographiques sont repartis à la baisse.

Les prix du Bitcoin et de l’Ethereum ont tous deux chuté de plus de 5 % en 24 heures, tandis que la capitalisation totale du marché des crypto-monnaies a perdu près de 6 % de sa valeur, selon les données de CoinGecko. Le cours des actions étaient également orientés à la baisse après que les promoteurs immobiliers chinois Evergrande et Kaisa n’ont pas été en mesure d’effectuer les paiements obligataires prévus en dollars américains.

Le bitcoin connaît un mois de décembre morose. La principale crypto-monnaie en termes de capitalisation boursière a commencé le mois au-dessus de la barre des 57 000 dollars, mais a chuté maintenant sous les 48 000 dollars. C’est la même histoire pour la plupart des crypto-monnaies. L’Ethereum est passé d’un seuil au-dessus de 4 700 dollars le 1er décembre à moins de 4 200 dollars aujourd’hui. La capitalisation totale du marché des crypto-monnaies a diminué de 250 milliards de dollars depuis le début du mois.

L’essentiel des pertes s’est produit le vendredi 3 décembre, lorsque le prix du bitcoin a chuté de 17 % en quelques heures seulement. Depuis lors, il a récupéré quelques gains avant de plonger à nouveau aujourd’hui.

Les causes de cette chute sont multiples : les investisseurs sur les marchés dérivés ont liquidé leurs positions, créant un effet de cascade de liquidations supplémentaires. Pourtant, ces liquidations ont commencé parce que les crypto-monnaies évoluaient globalement en tandem avec les marchés d’actions, comme elles l’ont fait de plus en plus cette année ; les actions étaient en baisse en raison des inquiétudes liées à l’Omicron et aux changements de politique de la Réserve fédérale.

C’est encore un peu le cas aujourd’hui. Bien que le Dow Jones soit resté stable, le Nasdaq a chuté de plus de 1 % et le S&P 500 a commencé à inverser ses gains du début de la semaine.

Les marchés américains pourraient réagir aux problèmes qui affectent le secteur financier de deux des plus grands promoteurs immobiliers en Chine, incapables de faire face à la baisse des ventes de logements et aux restrictions gouvernementales sur les prêts. Kaisa a fait défaut sur une obligation de 400 millions de dollars, tandis que China Evergrande Group a manqué une dernière échéance de paiement en début de semaine. Compte tenu de l’imbrication des grandes économies mondiales, il suffit de regarder attentivement pour voir les prémices d’une nouvelle crise financière.

Alors que le bitcoin s’est positionné comme une couverture contre l’inflation et un actif sûr, l’injection d’investisseurs institutionnels dans les crypto-monnaies a rendu ces marchés moins immunisés contre les mouvements des autres marchés.