Le bitcoin nous replonge dans une « peur extrême » de la crise !

Le sentiment des investisseurs à l’égard du bitcoin n’est pas au mieux. Selon l’indice Fear and Greed, le sentiment envers le bitcoin (BTC) a atteint un point de « peur extrême », tombant aux niveaux de la crise de 2020, déclenchée par le début de la pandémie COVID-19.

Ce dimanche 16 mai, cet indice a atteint 20, une marque qui signale une « peur extrême » à l’égard des investissements en BTC, selon l’indice Fear and Greed. La mise à jour de ce lundi place l’indice à « peur », avec la marque à 27.

L’indice Fear and Greed mesure le sentiment du marché. Dans le cas des crypto-monnaies, le comportement est « très émotionnel », expose alternative.me, dans sa rubrique dédiée à cet indice.

Cet indice est souvent utilisé comme un indicateur d’achat ou de vente, en fonction du sentiment général du marché. Pour ce faire, des données telles que la prédominance du bitcoin sur le marché, les mentions dans les réseaux sociaux, la volatilité, les volumes de transactions et l’intérêt des recherches Google sur le sujet sont analysées.

L’indice a atteint des niveaux jamais vus depuis la crise de l’année dernière, sur fond de controverse déclenchée par les critiques d’Elon Musk à l’égard du bitcoin et de son prétendu gaspillage d’énergie, qui ont fait chuter le prix du BTC de plus de 20 % au cours des sept derniers jours.

La guerre apparente que Musk a déclenchée contre le bitcoin semble avoir rapidement réduit l’intérêt des investisseurs. Il y a une semaine à peine, le sentiment général était la « cupidité » avec un indice de 72.

Signal baissier ou opportunité d’achat ?

Bien que cela puisse sembler être un signal baissier, la « peur extrême » de cet indice est plutôt considérée comme une opportunité d’achat. La description de l’indice indique également que lorsqu’il y a plus d’avidité, « le marché devrait effectuer une correction« .

Les données historiques montrent qu’il existe une corrélation entre l’indice Fear and Greed et le prix du bitcoin. En fait, si nous revenons au krach de février-mars 2020, nous avons atteint le point le plus élevé de la peur sur le marché, au moins depuis 2018.

De ce moment à aujourd’hui, le prix du bitcoin a été multiplié par pas moins de 17. Et à l’heure actuelle, malgré la baisse de ces derniers jours, il reste 11 fois son prix à ce moment-là.

En revanche, jusqu’à présent, en 2021, alors qu’il est passé du pic de la cupidité à celui de la peur, le prix du bitcoin a augmenté, avec des paliers de plus en plus élevés. Même en tenant compte des corrections du marché.

Source : Ilia Sakowski / twitter.com

Le graphique, publié par Ilia Sakowski en réponse à un post sur le moment de « peur extrême » sur Twitter, montre comment le bitcoin s’est comporté sur le marché, en contraste avec la baisse de la cupidité des investisseurs.

Ce comportement semble coïncider avec la vision de la « peur extrême » comme une opportunité d’acheter du BTC, en espérant une remontée des prix.

Les attentes des analystes pour cette année sont d’ailleurs élevées. Certains parlent d’un bitcoin qui non seulement dépasserait les 100 000 dollars, mais approcherait les 300 000 dollars. À l’heure actuelle, ces prévisions semblent bien éloignées, même si le niveau de peur de la pandémie qui revient pourrait indiquer le contraire.