Le Bitcoin plonge de 9 % dans un mouvement de panique et frise la barre clé des 32.000$

Le prix du bitcoin a atteint un nouveau plancher à l’ouverture le 8 juin, glissant de 9 % en vingt-quatre heures. Après avoir clôturé hier à 33 552 USD par bitcoin, brisant la zone de demande qui avait été établie à 34 500 USD, le marché ouvre aujourd’hui avec des mouvements baissiers, touchant même un plus bas à 32 123 USD.

Cette chute intervient alors que plusieurs législateurs latino-américains ont manifesté leur soutien, après que le président salvadorien Nayib Bukele a annoncé qu’il allait promouvoir l’adoption du bitcoin comme monnaie légale. Parmi les autres nouvelles qui ont fait grimper le prix de la crypto-monnaie par le passé, citons l’annonce par MicroStrategy de l’achat de 400 millions de dollars supplémentaires en bitcoins et les déclarations de la secrétaire au Trésor, Janet Yellen, sur la hausse de l’inflation aux États-Unis.

Dans l’ensemble, il semble que ces développements n’aient pas augmenté la demande de bitcoin comme instrument de couverture, comme cela a été le cas dans le passé. Les graphiques de Glassnode suggèrent que la demande institutionnelle a perdu de son élan ces derniers temps. Comme le note l’analyste William Clemente, la tendance depuis février était de retirer les pièces de Coinbase pour les placer en garde personnelle. Depuis la fin du mois de mai, cette tendance s’est inversée.

William Clemente étaye sa thèse en soulignant que le nombre de baleines, c’est-à-dire d’adresses détenant plus de mille bitcoins, a diminué, après avoir atteint un pic en février. Cela est confirmé par des révélations telles que celles faites récemment par le fonds d’investissement Ruffer, qui a dévoilé des gains d’un milliard de dollars après avoir vendu progressivement les bitcoins qu’il avait acquis il y a seulement cinq mois.

Mais ce qui se reflète dans Coinbase ne semble pas correspondre aux autres bourses de bitcoins. Selon les graphiques de Coin Metrics, la journée d’hier a atteint le deuxième pic le plus élevé en un an des retraits des échanges vers les portefeuilles personnels, ce qui est généralement un signe d’accumulation par les investisseurs. Il semble que de nombreuses personnes aient profité de la récente baisse et conservent leurs devises dans l’attente d’une nouvelle hausse.

La bataille entre les bears et les bulls se poursuit sur le marché du bitcoin. Bien qu’il y ait une diminution évidente de la demande, le signal d’accumulation dans les portefeuilles personnels peut suggérer que le bitcoin est proche d’un point bas.