Le bitcoin pourrait devenir “illégal comme l’or l’était en 1934”.

Le bitcoin, profite de son heure de gloire, mais elle pourrait bientôt se heurter à une résistance majeure de la part des gouvernements qui cherchent à encadrer cette monnaie décentralisée, estime le fondateur de Bridgewater Associates Ray Dalio.

Chaque pays chérit son monopole sur le contrôle de l’offre et de la demande. Ils ne veulent pas que d’autres monnaies opèrent ou soient en concurrence, car les choses peuvent devenir hors de contrôle“, a déclaré Ray Dalio à Yahoo Finance. “Donc, je pense qu’il serait très probable que vous l’ayez, dans un certain ensemble de circonstances, mis hors la loi comme l’or a été mis hors la loi.

Il a fait référence à une loi controversée de 1934, signée par le président Franklin D. Roosevelt, qui a mis fin à toute détention et utilisation privées de l’or comme monnaie. Cette loi a également établi le fonds de stabilisation des changes comme réserve pour stabiliser le dollar américain après que le gouvernement ait abandonné l’étalon-or.

Selon Ray Dalio, la liste des attributs positifs du bitcoin comprend ses adeptes de plus en plus nombreux, sa sécurité et sa capacité à servir d’actif alternatif et potentiellement de réserve de valeur. “Le bitcoin a fait ses preuves au cours des dix dernières années. Il a largement fonctionné sur une base opérationnelle. … Ce sont les avantages“, a-t-il expliqué.

Cependant, Dalio a caractérisé le bitcoin comme une menace potentielle pour le contrôle gouvernemental des systèmes bancaires et de la masse monétaire, “parce que les choses peuvent devenir hors de contrôle.