Le bitcoin rebondit après le krach de ce week-en qui l’a fait passer sous les 32 000 $

Le marché des crypto-monnaies a légèrement rebondit lundi après une semaine d’enfer au cours de laquelle des milliards de dollars ont été effacés de la valeur du bitcoin et de l’éther.

Le prix du bitcoin a rebondi lundi après avoir plongé à moins de 32 000 dollars dimanche. Le bitcoin a augmenté d’environ 13 %, à 37 937,21 $, au cours des 24 heures, selon CoinDesk, qui a évalué la capitalisation boursière de la cryptomonnaie la plus populaire à environ 710 milliards de dollars.

L’Ether, la deuxième cryptomonnaie la plus populaire, est passée de moins de 1 800 dollars dimanche à plus de 2 400 dollars lundi. la crypto-monnaie s’échangeait autour de 2 399,61 $ à mi-journée – en hausse de 23,8 % sur 24 heures et avec une capitalisation boursière d’environ 278 milliards de dollars, selon CoinDesk.

Ailleurs, le dogecoin a également montré des signes de reprise, son prix passant de 24 cents dimanche à 34 cents lundi.

De manière générale, le marché des crypto-monnaies était en croissance lundi, avec seulement quelques pièces moins connues en baisse au cours des 24 heures précédentes.

La vente de cryptomonnaies de la semaine dernière a eu lieu après que les autorités chinoises et américaines aient pris des mesures pour renforcer la réglementation et la conformité fiscale des cryptomonnaies.

Les autorités chinoises ont appelé à une réglementation plus stricte sur l’extraction et le commerce de crypto-monnaies vendredi, et le Trésor américain a annoncé jeudi qu’il exigerait une conformité crypto plus stricte avec l’IRS.

Mercredi, le bitcoin a plongé de plus de 30% à un moment donné pour atteindre près de 30 000 dollars, son prix le plus bas depuis fin janvier, selon Coin Metrics. La cryptomonnaie a atteint un sommet en avril, à près de 65 000 dollars.

La vente a été un revirement majeur pour la cryptomonnaie, qui semblait gagner en popularité auprès des grandes banques de Wall Street et des sociétés cotées en bourse. Ce mois-ci, cependant, le bitcoin a été frappé par une série d’informations négatives provenant d’influenceurs et de régulateurs majeurs.

Le PDG de Tesla, Elon Musk, qui a contribué à alimenter le sentiment haussier lorsque sa société a annoncé en février qu’elle avait acheté pour 1,5 milliard de dollars de bitcoins, a subi un coup dur au début du mois lorsqu’il a annoncé que le constructeur automobile avait suspendu les achats de véhicules utilisant la cryptomonnaie pour des raisons environnementales.

Musk a par la suite envoyé des messages contradictoires sur sa position sur le bitcoin, laissant entendre dans un tweet que Tesla pourrait avoir vendu ses avoirs, pour préciser plus tard qu’il ne l’avait pas fait.

La classe d’actifs continue d’être très volatile, avec le potentiel de mouvements de prix importants résultant d’un seul tweet ou commentaire public“, a déclaré Stephanie Price, analyste de CIBC, dans une note jeudi.

Un rapport de JPMorgan a montré que les grands investisseurs institutionnels se débarrassaient du bitcoin en faveur de l’or, ce qui soulève des questions sur le soutien institutionnel à la cryptomonnaie.