Le Bitcoin reviendra bientôt à 50 000 dollars, on veut tous y croire !

bitcoin to the moon

Après des semaines d’échanges latéraux entre 30 000 et 40 000 dollars, le prix du bitcoin (BTC) est enfin sur le point d’entamer un nouveau mouvement significatif. C’est du moins ce que prédit l’analyste Willy Woo.

Dans sa dernière newsletter adressée à ses abonnés, Willy Woo a déclaré que le BTC pourrait faire un grand mouvement sur le marché dès ce samedi 17 juillet, avec une fourchette jusqu’au samedi suivant, le 24 de ce mois.

À ces dates, il signale en particulier le début du déblocage de jusqu’à 40 000 bitcoins du fonds Grayscale, qui commence ce samedi 17 juillet, et le prochain ajustement de la difficulté de minage des bitcoins, prévu pour le dimanche 18 juillet.

Pour le chercheur, le comportement sur la chaîne du bitcoin pose une perspective haussière pour cette rupture de la latéralisation des prix. En d’autres termes, selon ses estimations, nous assisterons dans les prochains jours à la reprise du bitcoin, après la débâcle du mois de mai, au cours de laquelle il a perdu 50 % de sa valeur en l’espace de deux semaines.

Je m’attends à ce que le prix sorte de sa tendance baissière latérale au cours de la semaine prochaine, suivi d’une reprise vers la zone des 50 000-60 000 dollars avant une nouvelle consolidation. (Willy Woo.)

Un choc de l’offre ferait grimper le prix du bitcoin

Selon l’analyse de Willy Woo, le bitcoin connaît un “choc d’offre“, qui n’est rien d’autre qu’une période de pénurie de pièces en circulation sur le marché. Cette baisse de la liquidité des BTC en mouvement effectif, qu’il a lui-même récemment soulignée, tend à impacter le prix à la hausse.

À titre d’exemple, le bulletin d’information contient un graphique montrant le choc de l’offre avant la ruée de la fin de l’année dernière, lorsque le BTC a dépassé son précédent sommet historique, dépassant les 20 000 dollars. Juste avant le début de ce mouvement, il y a eu une augmentation du choc de l’offre, qui s’est répercutée sur les bourses.

Le graphique partagé par Willy Woo montre une baisse de ce choc d’offre au cours des semaines précédentes, coïncidant avec la dépréciation du bitcoin sur le marché. Mais aujourd’hui, l’offre de bitcoins en circulation diminue à nouveau, pour atteindre des niveaux qui placent la valeur de la crypto-monnaie au-dessus de 50 000 dollars, écrit le chercheur.

Le bitcoin doit évaluer le déséquilibre entre l’offre et la demande

Le bulletin affirme que les perspectives haussières sont complétées par le mariage de ce choc d’offre et du comportement d’accumulation des investisseurs à long terme. Ce n’est que si ces derniers commencent à vendre leurs devises dans les semaines à venir que la rupture de prix à la hausse pourrait être compromise.

Willy Woo considère qu’une telle rupture haussière est nécessaire, car actuellement le marché n’a pas réagi à la diminution de l’offre de pièces. En tant que tel, il a fait valoir que “l’action des prix doit se briser à la hausse pour évaluer correctement le déséquilibre entre l’offre et la demande“.

Nous sommes actuellement dans une nouvelle divergence haussière où se forme un choc d’offre qui n’a pas encore été reconnu par le prix. (Willy Woo.)

La peur doit cesser pour que le bitcoin remonte.

Compte tenu des perspectives haussières de Willy Woo, la peur des dernières semaines parmi les investisseurs doit encore prendre fin pour que le bitcoin sorte enfin à la hausse. L’incertitude s’est emparée du marché, étant donné la chute rapide du mois de mai et la résistance claire au niveau de 40 000 $.

Cependant, Willy Woo voit un scénario favorable pour que ces niveaux soient regagnés et que la peur sur le marché cesse. Surtout avec le comportement des investisseurs plus “intelligents” ou plus expérimentés qui accumulent continuellement des BTC.

D’après son analyse, de plus en plus de BTC sont conservés à long terme. Actuellement, selon Willy Woo, il y a un pic dans les taux d’accumulation alors que l’offre de pièces sur les échanges diminue. Un autre signe que la liquidité se raréfie sur le marché.