Le Bitcoin s’effondre et réalise son pire mois depuis près de 10 ans

Le cours du bitcoin a chuté de 8 % vendredi et plonge d’environ 36 % en mai – sa pire performance mensuelle depuis septembre 2011.

Un torrent constant de mauvaises nouvelles a envoyé le bitcoin dans une spirale descendante depuis qu’il a atteint un sommet historique au-dessus de 64 000 $ en avril.

Le PDG de Tesla, Elon Musk, a fait volte-face sur le bitcoin, en annonçant récemment à ses clients que le géant de la voiture électrique n’acceptera plus le bitcoin comme moyen de paiement pour ses véhicules, en raison de préoccupations concernant l’impact environnemental de l’extraction du bitcoin, qui est extrêmement énergivore.

Depuis, Musk a un peu adouci sa position, acceptant, grâce à l’incitation du PDG de logiciels et évangéliste de la crypto-monnaie Michael Saylor de MicroStrategy, de rencontrer les dirigeants de plusieurs mineurs de bitcoins basés en Amérique du Nord pour parler des préoccupations liées à l’utilisation de l’énergie.

La Chine a également intensifié ses mesures de répression à l’encontre des crypto-monnaies et le département du Trésor des États-Unis a dévoilé de nouveaux plans visant à taxer plus lourdement le bitcoin, tandis que la Réserve fédérale a laissé entendre qu’un dollar numérique pourrait voir le jour.

Le mois de mai a été brutal pour de nombreuses cryptos

Le krach du bitcoin s’est également répercuté sur d’autres cryptomonnaies. Binance coin, XRP et Polkadot ont subi des pertes massives ce mois-ci.

D’autres cryptomonnaies, notamment l’ethereum – la deuxième plus importante après le bitcoin et l’épine dorsale de nombreuses transactions populaires de jetons non fongibles (NFT) – ont mieux résisté. L’Ether n’a chuté que d’environ 6 %. Le jeton mème dogecoin, dont Musk a parlé à plusieurs reprises sur Twitter, est en légère baisse en mai.

Les monnaies dites stables, telles que Tether et USD Coin, qui sont liées à des monnaies garanties par les gouvernements, ont fait honneur à leur nom et sont stables pour le mois.

Le bitcoin est notoirement volatile et les prix restent en hausse de plus de 25 % cette année malgré l’effondrement de mai. Ainsi, les fans à long terme ont déjà connu cette situation à de nombreuses reprises.

Il est vraiment facile d’être un investisseur en crypto-monnaies. Il est extrêmement difficile d’être un commerçant de crypto“, a déclaré Peter Smith, PDG de Blockchain.com, une startup de recherche, d’investissement et de prêt de crypto qui est évaluée à 5,2 milliards de dollars. “C’est un marché à très forte volatilité et il peut vous écraser facilement“.

Le prix du bitcoin a dégringolé de près de 20 000 dollars en décembre 2017, ce qui constituait un pic à l’époque, à moins de 3 500 dollars début 2019 avant de rebondir.

Et le plongeon de près de 40 % du bitcoin en septembre 2011 était en fait au milieu d’une glissade de trois mois, d’août à octobre de cette année-là, où les prix ont chuté de plus de 35 % chaque mois.e