Le brut dépasse les 70 dollars après l’attaque des installations pétrolières Saoudienne par les Houthis du Yémen

Cette flambée des prix du pétrole est survenue après que l’Arabie saoudite a déclaré que ses installations pétrolières étaient la cible de missiles et de drones dimanche. Un porte-parole militaire Houthi a revendiqué la responsabilité de ces attaques.

Le prix du pétrole a grimpé de plus de 2 % en début de session à 69,98 $ et les contrats à terme du brut américain en hausse de 0,83 % à 66,64 $.

Les contrats à terme de référence internationaux sur le Brent ont augmenté pendant les heures de transactions en Asie lundi, passant au-dessus de 70 dollars le baril pour la première fois depuis plus d’un an.

Le ministère saoudien de l’énergie a déclaré qu’un parc de réservoirs de pétrole dans l’un des plus grands ports de transport de pétrole du monde a été attaqué par un drone et un missile balistique, selon l’agence de presse SPA.

De tels actes de sabotage ne visent pas seulement le Royaume d’Arabie saoudite, mais aussi la sécurité et la stabilité de l’approvisionnement énergétique du monde, et donc l’économie mondiale. Ils affectent la sécurité des exportations de pétrole, la liberté du commerce mondial et le trafic maritime
Ministère de l’énergie de l’Arabie saoudite

Yahya Sare’e, un porte-parole des Houthis du Yémen, a déclaré qu’il a mené une “vaste opération offensive conjointe” impliquant 14 drones et huit missiles balistiques.

Il a déclaré sur Twitter que d’autres sites militaires ont également été visés par quatre drones et sept missiles balistiques, ajoutant que “le coup a été précis“.

Nous promettons au régime #Saudi des opérations douloureuses tant qu’il continuera son agression et son blocus sur notre pays“, a-t-il déclaré dans un autre post.

Une coalition dirigée par les Saoudiens est intervenue dans la guerre civile du Yémen en 2015 et a continué à lutter contre les Houthis dans ce qui est considéré comme une guerre par procuration avec l’Iran.

Les Houthis auraient intensifié les attaques contre l’Arabie Saoudite ces dernières semaines.

 

John Driscoll, directeur de JTD Energy Services, a déclaré que l’effet principal de ces attaques est principalement psychologique et vise a bouleverser le marché pétrolier.

Ils nous rappellent que le Moyen-Orient est vulnérable et qu’il est le théâtre de tensions et de rivalités qui peuvent surchauffer à tout moment“, a-t-il déclaré.

Toutefois, il a déclaré aussi que la hausse des prix pourrait être de courte durée, notant que les Saoudiens ont déclaré qu’il n’y avait pas de dommages importants aux infrastructures.