Le G7 se fixe comme “priorité absolue” de parvenir à un accord sur la taxe numérique cette année

Le G7 s’est fixé comme “priorité absolue” de parvenir à un accord international pour aborder les discussions entre pays sur la taxation des géants du numérique, conformément à l’engagement pris par l’OCDE et le G20 de parvenir à une solution en 2021.

La réunion tenue vendredi par les ministres de l’économie et des finances et les banquiers centraux des pays qui composent le Groupe des Sept marque le début de la présidence britannique pour 2021. C’était également la première réunion à laquelle participait Janet Yellen dans son nouveau rôle de secrétaire au Trésor américain.

Le Royaume-Uni, en tant que président du groupe pour cette année, a souligné son engagement à trouver une solution internationale sur la taxation de l’économie numérique. Le pays a exhorté les autres nations à “travailler ensemble” pour parvenir à une solution “durable et multilatérale“.

Le ministre britannique des finances, Rishi Sunak, a souligné que les priorités de la présidence britannique pour 2021 comprennent la protection des emplois et le soutien à la reprise économique mondiale après la pandémie de COVID-19. Au cours de la réunion, les différents ministres ont discuté de la meilleure façon de répondre aux différentes phases de la reprise, notamment de la manière de soutenir les travailleurs et les entreprises à court terme.

Rishi Sunak a également souligné au cours de la réunion l’impératif “économique, sanitaire et moral” de parvenir à une distribution “rapide et efficace” des vaccins dans le monde entier. C’est pourquoi il a exhorté le G7 à prendre l’initiative de soutenir les pays vulnérables en 2021.

Le Royaume-Uni a également souligné l’importance pour les sept pays de travailler ensemble afin de réaliser une transition “efficace” vers l’objectif de zéro émission nette, en particulier avant la Conférence des Nations unies sur le changement climatique (COP 26).