Le gouvernement estime à 4,3 millions le nombre de personnes vaccinées d’ici la fin février

Le gouvernement estime que d’ici la fin février, 4,3 millions de personnes auront reçu au moins une dose de vaccin depuis le début de la campagne de vaccination fin décembre.

Environ la moitié de ces 4,3 millions auront reçu leur première dose du vaccin Pfizer ou Moderna, le vaccin AstraZeneca commencera à être largement appliqué dans les semaines à venir.

Profitant de l’arrivée des nouvelles doses d’AstraZeneca, le ministère a annoncé qu’il avait l’intention de commencer à vacciner le 25 février les personnes âgées de 50 à 64 ans qui “ont des comorbidités“. Jusqu’à présent, la vaccination s’est concentrée sur les travailleurs de la santé et les personnes de plus de 75 ans.

Au moins 1,2 million de rendez-vous de vaccination sont enregistrés en mars, bien que ce chiffre soit provisoire et dépende de la capacité de livraison d’AstraZeneca et des autres vaccins.

Nous ne savons pas exactement quelle est la capacité (AstraZeneca) de fournir des vaccins. Nous allons mettre à jour nos prévisions“, a déclaré Gabriel Attal.

À partir d’avril, lorsque de nombreuses autres doses auront été reçues, le défi consistera à disposer des infrastructures et des professionnels nécessaires pour vacciner. “Nous allons examiner la possibilité de vacciner également le week-end“, ont reconnu les sources du ministère de la Santé.

Lors d’une conférence de presse, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a noté que la contamination et les hospitalisations en soins intensifs ont légèrement reculé ces derniers jours, reculant quelque peu le spectre d’un troisième reconfinement.

Nous devons maintenir nos efforts et éviter toute forme de relâchement“, a prévenu Gabriel Attal, en précisant que “la situation est encore fragile“, de sorte que les choses peuvent “changer à tout moment“.