Le Japon insiste sur le fait que les Jeux olympiques de Tokyo auront lieu malgré la pandémie

Le gouvernement japonais a insisté pour que les Jeux olympiques de Tokyo aient lieu cet été, malgré les préoccupations croissantes concernant le niveau des infections à Covid-19 et les nouvelles variantes.

Manabu Sakai, secrétaire d’État adjoint du Japon, a déclaré qu’il “niait complètement” un rapport du Times de Londres selon lequel le gouvernement s’était résigné à abandonner les jeux.

Les responsables du comité d’organisation de Tokyo ont déclaré qu’ils étaient préoccupés par le sentiment négatif autour des Jeux olympiques, avec les frontières du Japon fermées et la capitale placée en état d’urgence pour lutter contre une épidémie de nouveau en pleine expansion.

Les organisateurs ont déclaré que la prochaine décision cruciale – celle d’autoriser les spectateurs ou de rembourser leurs billets – devra être prise dans les mois à venir, mais qu’elle n’affectera pas la poursuite de l’événement. “Pour nous, il n’y a pas de limitation ou de date limite tant que nous n’avons pas commencé à recevoir les athlètes“, a déclaré un responsable de Tokyo 2020.

Si nous examinons la situation à l’étranger également, nous devrons bien sûr, à un moment donné, décider si les jeux peuvent avoir lieu“, a déclaré M. Sakai.

Les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 ont été reportés en mars dernier, malgré les assurances répétées que l’événement se déroulerait comme prévu.

Un conseiller de deux sponsors mondiaux basé à Tokyo a déclaré que si le Comité international olympique voulait annuler les jeux, il adresserait très probablement une demande spéciale aux Nations unies ou à l’Organisation mondiale de la santé pour obtenir un avis officiel.

Un calendrier d’épreuves tests, dont certaines sont également des épreuves de qualification pour les Jeux olympiques, débutera le 4 mars.

Plutôt que de forcer l’annulation, des personnes proches du comité d’organisation de Tokyo ont toutefois déclaré qu’il serait possible de prendre d’autres dispositions de qualification si les athlètes internationaux ne pouvaient pas assister à ces événements.

Le gouvernement japonais devrait assouplir les restrictions aux frontières s’il veut que les jeux se déroule cet été, mais il craint une réaction de rejet au niveau national étant donné les craintes que de nouvelles variantes de Covid-19 circulent au Royaume-Uni, en Afrique du Sud et au Brésil.

Les plans en cours de discussion pour gérer la pandémie comprennent un programme qui prévoit l’hébergement de plus de 10 000 médecins et infirmières autour des sites olympiques pour fournir une assistance médicale.

Dick Pound, un responsable du CIO, a déclaré à Kyodo News cette semaine : “Personne ne peut garantir (que les Jeux olympiques se dérouleront comme prévu). Mais je pense qu’il y a de très, très, très bonnes chances qu’ils le puissent, et qu’ils se feront“.