Le New York Times vient de vendre un NFT pour plus d’un demi-million de dollars.

Le New York Times est entré dans le jeu du NFT, en vendant la possibilité de posséder “le premier article de l’histoire du Times, vieille de près de 170 ans, à être distribué sous forme de NFT” – et il a été vendu pour environ 560 000 dollars. Si le “Paper of Record” n’est pas la première marque (ni même le premier organe de presse) à vendre l’un de ces jetons numériques, c’est certainement l’une des plus réussies.

La vente aux enchères du NFT a été annoncée dans une chronique de Kevin Roose, qui sert à la fois d’explication du NFT et d’argumentaire de vente pour justifier l’achat de l’article. L’auteur évoque également le processus de fabrication d’un NFT et sa mise aux enchères.

Bien sûr, il y a un PNG de l’article vers lequel le NFT pointe, mais l’acheteur recevra également un mémo vocal de félicitations de la part de l’animateur du podcast Daily et sera mentionné dans un article de suivi sur la vente du NFT.

Comme pour la plupart des NFT de marque, le produit de la vente sera reversé à une œuvre de charité (plus précisément au Neediest Cases Fund du NYT). C’est une bonne chose, car il s’agit d’une somme importante, suffisante pour acheter deux millénaires d’abonnements numériques au NYT.

Lorsqu’on lui a demandé de commenter la vente, Roose a simplement répondu par “wow”.