Le prix du bitcoin se situe autour de 37 000 dollars, les analystes prévoyant une baisse

Le bitcoin s’échangeait en baisse de moins de 2 % vendredi. Le prix était d’environ 37 477 dollars, tandis que ses rivaux Ethereum et Dogecoin s’échangeaient plus bas, à environ 2 475 dollars et 32 cents, selon Coindesk.

La récente remontée du prix du bitcoin ne devrait pas durer, selon J.P. Morgan.

Le prix du bitcoin a grimpé de 15 % depuis qu’il a atteint son plus bas niveau à 33 472 dollars la pièce mardi, mais les analystes de J.P. Morgan estiment qu’un changement dans la structure du marché indique qu’une nouvelle faiblesse se profile à l’horizon. La cryptomonnaie a plongé de 41 % depuis son sommet d’avril.

Un signal baissier

Le passage des contrats à terme sur le bitcoin en backwardation est un signal baissier“, ont écrit les analystes de J.P. Morgan. Ils ont noté que c’était la première fois que le marché était en backwardation depuis qu’un marché baissier a effacé 83% de la valeur de la cryptomonnaie.

Il y a backwardation lorsque le prix au comptant est supérieur au prix à terme, ce qui signifie que les investisseurs sont prêts à payer une prime pour détenir du bitcoin maintenant.

Inquiétudes concernant le Salvador

Le Fonds monétaire international s’inquiète de la décision du Salvador de faire du bitcoin une monnaie légale parallèle.

Les préoccupations sont à la fois économiques et juridiques – et assombrissent davantage les perspectives d’un programme soutenu par le FMI et l’élargissement des écarts sur les obligations du pays, selon Reuters.

Le Salvador est devenu le premier pays au monde à adopter le bitcoin comme monnaie légale.

Les investisseurs étrangers, inquiets de l’avenir d’un accord avec le FMI qu’ils considèrent comme essentiel pour le pays d’Amérique centrale, ont exigé des primes de plus en plus élevées pour détenir la dette salvadorienne, selon Reuters.

La loi salvadorienne signifie que le bitcoin sera sur un pied d’égalité avec le dollar, qui est devenu sa monnaie officielle il y a 20 ans.

Les obligations du Salvador se sont négociées à la baisse sur l’ensemble de la courbe jeudi, les émissions 2027 et 2052 ayant perdu 1 cent chacune sur la journée.