Le prix du Zcash bondit de 29 % après l’annonce par les développeurs du passage à la méthode Proof-of-Stake.

Zcash

Hier, Electric Coin Company, l’organisation qui se trouve derrière pièce de monnaie Zcash, a présenté sa feuille de route officielle pour les trois prochaines années. En quelques heures, le prix du Zcash est passé de 147 à 189 dollars, soit une augmentation de 28,6 %.

chart Zcash

L’organisation  a déclaré dans un billet de blog qu’elle publiera un portefeuille officiel ECC en 2022, avant de faire passer Zcash d’un mécanisme de consensus proof-of-work au modèle proof-of-stake, plus respectueux de l’environnement, dans les trois prochaines années.

Electric Coin Company souhaite que Zcash soit un acteur clé de l’émergence du Web 3.0, une vision où les données sont interconnectées de manière totalement décentralisée. Dans la vision collective de la société du Web décentralisé à venir, les gens auront un contrôle total sur leurs informations.

Pièces de monnaie privées : une introduction

Zcash et son principal rival, Monero, sont des exemples de monnaies privées. Grâce à des techniques cryptographiques, elles dissimulent les informations d’identification telles que les adresses et les montants des transactions.

La pièce utilise une technique cryptographique appelée preuve de connaissance zéro, qui vous permet d’effectuer des transactions sans spécifier aucun détail sur les transactions, à part le fait qu’elles sont légitimes. Alors que Monero ne permet que des transactions privées, Zcash permet également des transactions publiques.

Zcash a été lancé le 28 octobre 2016, deux ans après Monero. Il était initialement basé sur la base de code du Bitcoin et, comme ce dernier, son offre est plafonnée à 21 millions de pièces. Aujourd’hui, Zcash a une capitalisation boursière d’environ 2,3 milliards de dollars, soit environ 2 milliards de dollars de moins que Monero.

Un jour après son lancement, Zcash a atteint un sommet historique de 5941 $, mais depuis lors, son prix est en baisse. Il a atteint un bref sommet de 880 $ le 1er juillet 2018, mais a passé la majeure partie des deux années suivantes à se négocier bien en dessous de 100 $.

À la mi-février, le prix du Zcash a atteint 180 $ et il n’est pas descendu sous les 100 $ depuis. Le 8 mai, il a atteint son plus haut niveau annuel à 318 $, avant de redescendre, mais les nouvelles de la nouvelle feuille de route de l’ECC ont fait remonter le prix ce week-end.

La feuille de route de l’ECC

Dans son billet de blog, ECC a déclaré que la première étape de sa feuille de route sera la sortie d’un portefeuille officiel en 2022. Grâce à ce portefeuille, la société peut interagir directement avec les utilisateurs de Zcash, ce qui permet à l’ECC de « déployer rapidement de nouvelles fonctionnalités qui peuvent ou non nécessiter des modifications du protocole. »

ECC a également annoncé que le code du wallet officiel sera open-source et que les développeurs de celui-ci peuvent s’attendre à la publication d’un kit de développement logiciel prochainement.

L’ECC est également en train de faire migrer la blockchain d’un mécanisme de consensus de type « proof-of-work » (preuve de travail), vers un modèle de type « proof-of-stake » (preuve d’enjeu).

La transition vers le modèle proof-of-stake réduira l’empreinte carbone de Zcash et, comme l’espère l’ECC, réduira la pression à la baisse du prix de Zcash. À l’heure actuelle, la plupart des mineurs liquident immédiatement leurs gains en Zcash pour payer les factures d’énergie élevées qui accompagnent le minage proof-of-work. Avec la preuve d’enjeu, ils n’auront plus à le faire.

La dernière partie de la feuille de route de l’ECC se concentre sur l’interopérabilité. Au fur et à mesure que la société achèvera la transition vers un modèle de preuve d’enjeu, de nouvelles opportunités d’interopérabilité inter-chaînes apparaîtront, comme l’utilisation du réseau d’interopérabilité Cosmos.

Il est clair que l’ECC espère que Zcash se débarrassera de sa réputation de pièce de monnaie confidentielle au fur et à mesure qu’elle sera plus utile dans les années à venir.