Le Salvador achète ses 200 premiers bitcoins et annonce d’autres investissements en BTC

Le président du Salvador, Nayib Bukele, a annoncé lundi 6 septembre après-midi que son pays avait acheté 200 bitcoins. Le chef de l’État a révélé qu’il s’agit de la première de plusieurs acquisitions que la nation fera, dans les heures ou les jours à venir, pour investir dans la première crypto-monnaie du marché.

Le Salvador vient d’acheter ses 200 premières pièces. Nos courtiers en achèteront beaucoup plus à l’approche de la date limite #BitcoinDay #BTC“, tel est le message partagé par le président via son compte Twitter.

Le mécanisme utilisé par le pays pour acheter ses bitcoins n’est pas clair, c’est-à-dire que l’on ne sait pas si le pays a utilisé des services d’échange, des marchés de gré à gré (OTC) ou d’autres plateformes d’échange. Il n’est pas non plus indiqué si l’investissement a été réalisé par la Banque centrale de réserve du Salvador ou s’il s’agissait d’un investissement réalisé directement par la présidence.

Au prix actuel du BTC, le gouvernement aurait déboursé plus de 10 millions de dollars pour les 200 cryptomonnaies.

Bitcoin, monnaie légale

L’annonce de Bukele intervient un jour avant que le Salvador n’officialise l’exécution de la loi dite “bitcoin“. L’État deviendra, à partir du mardi 7 septembre, le premier au monde à reconnaître le BTC comme monnaie légale, au même titre que le dollar américain. Son acceptation dans les établissements commerciaux sera obligatoire, à quelques exceptions près, et le dollar restera l’unité de compte. Les utilisateurs et les entreprises auront la possibilité de conserver leurs BTC ou de les convertir en dollars.

Demain, pour la première fois dans l’histoire, tous les yeux du monde seront tournés vers le Salvador. Le bitcoin a fait ça. Le FUD (peur, incertitude et doute) fait son apparition. Des tonnes. Restez concentré“, a commenté M. Bukele quelques minutes avant de révéler l’achat de crypto-monnaies.

Selon les registres de Buy Bitcoin Worldwide, le Salvador rejoint la Bulgarie et l’Ukraine parmi les pays détenant des bitcoins. Toutefois, dans ces deux derniers cas, il s’agit de saisies effectuées auprès d'”organisations criminelles“, dans le cas de la Bulgarie, et de postes de CTB occupés par leurs agents publics, dans le cas de l’Ukraine.

Le Salvador a fait sensation dans les médias il y a trois mois lorsqu’il a annoncé qu’il allait adopter le bitcoin comme monnaie légale. L’Assemblée législative a expressément approuvé la loi sur le bitcoin pour sa mise en œuvre, qui entre en vigueur demain.