Le variant indien de la COVID-19 trouvé en Suisse !

Le premier cas du variant indien de la Covid-19 a été découvert en Suisse, a annoncé l’Office fédéral de la santé publique sur Twitter. Le cas concerne un passager qui était en transit dans un aéroport.

L’ajout de l’Inde à la liste des pays à risque est maintenant discuté en raison de la propagation rapide de la variante dans le pays, a déclaré l’office samedi. Actuellement, seuls les citoyens suisses ou les personnes ayant un permis de séjour en Inde sont autorisés à entrer en Suisse depuis l’Inde.

L’office sanitaire Suisse a précisé que l’échantillon présentant la mutation du coronavirus indien datait de la fin du mois de mars. Le passager était entré en Suisse en provenance d’un pays européen en tant que passager en transit.

Le variant indien a déjà été détectée en Grande-Bretagne et en Belgique. En Belgique, 21 étudiants indiens arrivés à la mi-avril via l’aéroport Charles de Gaulle ont été testés positifs au variant et ont été placés en quarantaine.

Selon plusieurs experts, ils ont pu être victimes d’un “super disséminateur“, peut-être au sein de leur groupe, pendant le trajet en bus entre la région parisienne et la Belgique.

Vendredi, l’Inde a enregistré pour la deuxième journée consécutive le plus grand nombre d’infections par coronavirus au monde, dépassant les 330 000 nouveaux cas, alors qu’elle est aux prises avec un système de santé submergé par les patients et miné par les accidents.

Les décès survenus au cours des dernières 24 heures ont également atteint le chiffre record de 2 263, a indiqué le ministère de la santé, tandis que les responsables du nord et de l’ouest de l’Inde, y compris de la capitale, New Delhi, ont prévenu que la plupart des hôpitaux étaient pleins et manquaient d’oxygène.

La Grande-Bretagne, le Canada, Singapour et les Émirats arabes unis ont interdit les vols en provenance d’Inde, le gouvernement français n’a pas encore communiqué sur d’éventuelles fermetures de frontière avec l’Inde.