Le Yuan numérique pourrait fonctionner sur Ethereum

Le directeur du bureau de réglementation de la science et de la technologie de la Commission chinoise de réglementation des valeurs mobilières, Yao Qian, a souligné lors d’une conférence du Forum financier international (IFF) que la monnaie numérique du gouvernement chinois devait être “intelligente” et ne pas être une simple représentation numérique d’une monnaie physique. Lors de sa participation, il a évoqué le fonctionnement du yuan numérique sur Ethereum.

Yao Qian, qui a participé en tant qu’ancien responsable de l’initiative à la Banque populaire de Chine, a déclaré que les monnaies numériques des banques centrales (CBDC) devraient devenir un type de “monnaie intelligente“, plutôt que de simplement imiter l’argent physique dans le monde numérique.

Le rapport a été publié par le média chinois Sina Finance. Il y est précisé que Qian y croit :

La monnaie numérique ne peut pas se contenter d’être une simple simulation de la monnaie physique, et si l’on veut utiliser les avantages de quelque chose de ” numérique “, la future monnaie numérique s’orientera certainement vers une monnaie intelligente.

Explicitement, Qian a exprimé :

Nous pouvons imaginer que si les dollars et les yens numériques sont directement exécutés sur des réseaux blockchain tels qu’Ethereum et Diem, les banques centrales peuvent utiliser leurs services BaaS (blockchain as a service) pour fournir directement aux utilisateurs les monnaies numériques de la banque centrale sans avoir besoin d’intermédiaires.

Une voie transformatrice vers les contrats intelligents

Qian a également fait référence aux vulnérabilités technologiques actuelles des contrats intelligents.

Pour cette raison, il a précisé que le développement des contrats intelligents devait mûrir afin d’atteindre le niveau de mise en œuvre requis par une CBDC.

En partant de ce principe, le rapport prédit que les monnaies des banques centrales devraient commencer avec :

Des contrats intelligents simples, [et, à partir de là], étendre progressivement leur potentiel sur la base d’une prise en compte totale de la sécurité.

La Chine en tête de la course à la CBDC

La Banque populaire de Chine a commencé la recherche et le développement de sa CBDC en 2014. Pendant cette période, Yao Qian a participé à cette initiative en tant que responsable.

En novembre 2020, l’institution financière a affirmé avoir déplacé plus de 300 millions de dollars dans le cadre des tests pilotes menés pour le yuan numérique.

Selon un rapport, le dernier développement de la Chine en matière de CBDC est l’intégration d’Alipay, une application d’Alibaba Group qui compte plus d’un milliard d’utilisateurs enregistrés, selon son site officiel.