Les déductions de la déclaration de l’impôt 2021 qui peuvent vous concerner

Cette année 2021 s’avère un peu spéciale en matière d’imposition sur le revenu, notamment en ce qui concerne la déclaration de mai. En effet, avec la crise liée à la Covid-19, la façon de travailler a été perturbée, mais pas uniquement.

Cette crise sanitaire, sans précédent dans notre société moderne, a eu des impacts sur beaucoup d’entre nous. Certains ont connu le chômage partiel, d’autres la fermeture obligatoire de leur entreprise, ou encore, malheureusement, le licenciement. C’est pourquoi, il est toujours intéressant de voir qu’il y a quelques bonnes surprises quant à la déclaration de vos revenus. Explications.

Les surprises de l’impôt sur le revenu 2021 suite à la Covid-19

Si vous êtes affecté par la crise sanitaire, en devant, par exemple travailler depuis chez vous, cette année 2021 de déclaration des revenus pourraient être surprenante pour vous. La première chose, c’est que l’administration fiscale annonce une certaine souplesse sur les possibles difficultés de paiement. Par exemple, en cas d’absence d’un document exigible, vous auriez pu être taxé d’un montant supplémentaire de 15 €, ce ne sera pas le cas cette année. Autre point, pour celles et ceux ayant l’habitude de faire la déclaration sur papier, mais qui n’ont pas pu le faire suite au confinement de l’an passé, le retour à la déclaration papier sera possible.

Aussi, le fisc a mis en place des alertes dont l’objectif est d’éviter les erreurs, concernant notamment les niches qui peuvent exister. Encore un exemple donc : la “flat tax” qui n’est pas toujours avantageuse selon votre profil. Ceci sera souligné d’une meilleure façon sur la déclaration. D’ailleurs, c’est dans sa globalité que l’administration va accompagner de la meilleure des façons les déclarants : numéro unique d’aide, assistant virtuel… Bref, tout est fait pour éviter le plus d’erreurs possible dans sa déclaration 2021.

Enfin, en ce qui concerne les frais réels, il devrait y avoir quelques nouveautés aussi : ces derniers n’étant plus de la même nature cette année, notamment à cause du télétravail, la déclaration n’en sera que différente. C’est pourquoi, il est recommandé d’être vigilant. D’ailleurs, et c’est là la bonne surprise de cette année : les allocations versées par les employeurs pour les frais de télétravail ne seront pas imposables. Une nouvelle fois, c’est une économie qui permettra aux déclarants de réduire leur imposition. Bref, vous l’aurez compris, cette année 2021 risque d’être un peu spéciale, et, même avec toutes ces aides, il est recommandé de redoubler de vigilance lors de la déclaration.