Les données personnelles de 533 millions d’utilisateurs de Facebook fuient sur le web

Des pirates auraient partagé une quantité massive de données personnelles Facebook en janvier, et maintenant ces données semblent s’être échappées dans la nature.

Selon Business Insider, le chercheur en sécurité Alon Gal a découvert qu’un utilisateur d’un forum de piratage a rendu public l’ensemble des données, exposant ainsi les détails de quelque 533 millions de membres de Facebook. Les données comprennent des numéros de téléphone, des dates de naissance, des adresses électroniques et des lieux, entre autres informations révélatrices.

Environ 32 millions d’utilisateurs se trouvent aux États-Unis, 11 millions au Royaume-Uni, 8 millions en France et 6 millions en Inde.

Alon Gal a repéré ces données pour la première fois en janvier, lorsque les utilisateurs de Telegram pouvaient payer pour effectuer des recherches dans la base de données. Les intrus auraient profité d’une faille que Facebook a corrigée en août 2019 et comprendrait des informations antérieures à cette correction. Il se peut que vous ne soyez pas en difficulté si vous êtes relativement nouveau ou si vous avez modifié des détails clés depuis la correction, mais la brèche laisse encore de nombreuses personnes vulnérables.

Comme l’a indiqué Alon Gal, Facebook ne peut pas faire grand-chose si les données sont déjà en circulation et si la faille en question n’est plus un problème. Le réseau social pourrait toutefois avertir les utilisateurs concernés, et des pressions s’exercent sur l’entreprise pour qu’elle alerte les utilisateurs concernés afin qu’ils puissent surveiller les éventuels appels de spam et les fraudes.