Impôts 2021 : Les effets d’un retour en France en 2020 pour déclarer ses revenus

Si vous viviez à l’étranger depuis de nombreuses années, mais que vous avez décidé de revenir en France en 2020, cela aura des effets sur votre déclaration 2021 des revenus de 2020. Ainsi, vous (re)devenez résident fiscal Français et êtes donc soumis à l’impôt sur le revenu. D’ailleurs, il est conseillé d’être doublement vigilant, puisque le pays dans lequel vous viviez pourrait lui aussi vous réclamer une imposition (mais n’ayez crainte, avec les conventions fiscales, cela n’aboutira pas). Bref, faisons le point.

Un retour en France à cause de la crise sanitaire liée à la Covid-19

Si votre retour en France est étroitement lié à la Covid-19, il y a deux possibilités qui se présentent. Soit vous rentrez de façon temporaire (et attendez que la pandémie se calme), soit de façon définitive. S’il s’agit de la première possibilité, vous n’avez pas l’obligation de faire quoi que ce soit : le Service des Impôts considère que vous ne vous installez pas de nouveau en France, vous n’aurez pas besoin de déclarer vos revenus. Cependant, il faudra prouver que vous êtes présent de façon temporaire, notamment en mettant en avant les liens que vous avez encore avec le pays dans lequel vous étiez avant votre retour.

Un retour en France de façon définitive

A contrario, si vous revenez de façon définitive, la donne change, et ce, que le retour soit lié à la crise de la Covid-19 ou non. Dans ce cas présent, plusieurs possibilités se présentent à vous : soit vous aviez quitté la France de façon temporaire, soit depuis plus longtemps, ou juste pour raison professionnelle. Quoi qu’il en soit, il est important pour vous de vous adresser le plus rapidement possible aux services fiscaux. Dans tous les cas, pour cette année 2021, le FISC devra déterminer si oui ou non vous êtes revenu à cause de la pandémie (et donc vous accorder une certaine clémence, au départ), ou si c’est de votre plein gré.

Si c’est la seconde solution, le mieux est de faire le point sur votre situation : êtes-vous actif ou retraité, au chômage ou salarié ou même encore à votre compte. Il sera ensuite plus aisé de contacter les impôts pour leur faire part de votre situation. Bref, vous l’aurez compris, cette année 2021 est un peu spéciale et la pandémie liée à la Covid-19 change la donne concernant les démarches. La bonne nouvelle, c’est qu’une clémence est de mise de façon exceptionnelle.