Les escroqueries liées aux cryptomonnaies ont augmenté de 1 000 % depuis octobre

Alors que la popularité – et le prix – du bitcoin, du dogecoin et de l’ethereum continuent d’augmenter, il en va de même pour les escroqueries en ligne associées à ces monnaies numériques.

Les Américains ont perdu plus de 80 millions de dollars dans des arnaques aux investissements en cryptomonnaies depuis octobre, soit une augmentation de 1 000 % par rapport à l’automne 2019, selon les données de la Federal Trade Commission. Les personnes âgées de 20 à 39 ans ont été particulièrement touchées, représentant environ 44% des pertes signalées, a indiqué la FTC.

Il n’y a pas encore de données pour l’Europe et encore moins pour la France. Mais il est raisonnable de penser qu’il y aussi en France une augmentation conséquente des escroqueries liées aux Crypto-monnaies.

Les données de la FTC, publiées lundi, font état d’environ 7 000 signalements d’arnaques aux investissements en crypto reçus par l’agence depuis l’automne dernier, avec une perte médiane de 1 900 dollars. Les pertes ont lieu alors que les prix du bitcoin grimpent, que les célébrités reviennent au dogecoin et que de plus en plus d’Américains essaient de comprendre ce qu’est la cryptomonnaie.

Tout cela fait le jeu des escrocs“, a déclaré Emma Fletcher, analyste de programme à la FTC, dans une analyse des données. “Ils se fondent dans le décor avec des affirmations qui peuvent sembler plausibles parce que les cryptomonnaies sont un territoire inconnu pour de nombreuses personnes. 

Bien que considéré comme une forme d’argent très instable par de nombreux experts, le bitcoin a atteint un prix record de près de 50 000 dollars en février, en partie parce que de plus en plus d’entreprises l’acceptent comme moyen de paiement.

Starbucks, Visa et Whole Foods ne sont que quelques-uns des grands détaillants qui acceptent le bitcoin. Au début de l’année, Elon Musk, PDG de Tesla, a annoncé que sa société acceptait les bitcoins pour le paiement de ses voitures électriques, avant de revenir sur son engagement la semaine dernière.