Les marchés du bitcoin et des crypto-monnaies s’effondrent !

crypto monnaies

Les marchés du bitcoin et des crypto-monnaies s’effondrent suite à des rapports sur la nouvelle législation américaine. Le bitcoin subit une vente massive, perdant près de 15 % au cours des dernières 24 heures – la plus forte baisse intrajournalière depuis février.

Cette chute semble coïncider avec des informations selon lesquelles le Trésor américain envisage de s’attaquer aux institutions financières pour le blanchiment d’argent effectué par le biais d’actifs numériques.

Le site de données CoinMarketCap a attribué cette chute à une panne d’électricité dans la région chinoise du Xinjiang, qui alimenterait une grande partie de l’exploitation minière du bitcoin – le processus par lequel les nouveaux bitcoins sont mis en circulation.

Dimanche, la cryptomonnaie phare a perdu près de 8 000 dollars et s’échangeait à 54 900 dollars, soit une baisse de 12 %, vers 12 heures à Londres, après avoir atteint un sommet de 61 293 dollars.

Il a atteint son plus bas niveau de la journée à 53 302 $ dans les premières heures de dimanche. Actuellement, il a regagné le terrain perdu, en baisse de 9% à 55 409 $.

Le flash crash du bitcoin a vu un nouveau record de liquidations, avec plus d’un million de positions effacées des livres. Cela signifie que 10 milliards de dollars de positions ont été liquidés, selon Bybt.

D’autres cryptomonnaies ont également dégringolé.

L’Ethereum, deuxième plus grande cryptomonnaie en circulation, a chuté de 17 % avant de réduire ses pertes. Il est actuellement en baisse de 13 % à 2 132 $. Le Litecoin a également baissé, de 24 % à 252 $.

Cette baisse intervient quelques jours après que le bitcoin ait approché les 65 000 dollars, avant la première cotation de la plateforme d’échange de cryptomonnaies Coinbase, mercredi. Coinbase est la première entreprise de crypto-monnaies à être cotée sur le Nasdaq.

Fin février, le bitcoin a reculé jusqu’à 43 000 dollars dans un contexte d’incertitude sur les marchés traditionnels quant aux mesures de relance et à leurs effets positifs sur les rendements obligataires américains.

Le prix du bitcoin a connu des hauts et des bas au cours des derniers mois, les gouvernements et les régulateurs s’intéressant de près au secteur dans un contexte de demande croissante.

Vendredi, le bitcoin a plongé de 4 % après que la Banque centrale de Turquie a interdit l’utilisation des cryptomonnaies et autres actifs numériques pour les paiements.

La banque centrale de Turquie a déclaré que cette interdiction était motivée par l’absence de « réglementation de l’autorité centrale » et de « mécanismes de surveillance » pour les cryptomonnaies et autres actifs numériques similaires.

Elle a ajouté que, entre autres risques, les cryptomonnaies « peuvent entraîner des pertes non récupérables pour les parties aux transactions » en raison de l’absence de réglementation. L’interdiction entrera en vigueur à partir du 30 avril de cette année.

L’année dernière, un certain nombre d’institutions financières et d’investisseurs connus se sont jetés sur les cryptomonnaies et les technologies blockchain, ce qui a fait monter en flèche leur prix.

Les cryptomonnaies ont ainsi gagné en popularité au cours des derniers mois, notamment le bitcoin, dont la valeur a plus que doublé au cours des six derniers mois.

Plus tôt en 2021, la valeur marchande de tous les bitcoins en circulation a atteint pour la première fois 1 billion de dollars, après une hausse de plus de 800 %. En décembre, il a dépassé Visa pour devenir le plus grand service financier du monde.

En octobre de l’année dernière, le bitcoin a bénéficié d’un regain d’intérêt après que la plateforme de paiement californienne PayPal a autorisé ses clients à détenir la cryptomonnaie dans leurs portefeuilles numériques.

Parallèlement, la banque d’investissement américaine JPMorgan a également commencé à offrir des services bancaires sur les plateformes Coinbase et Gemini, tandis que Visa et Mastercard ont fourni des services aux sociétés de crypto-monnaies.

L’acceptation par des investisseurs et des entreprises grand public, notamment Tesla et Mastercard, a également stimulé le bitcoin.

Mais ce n’est pas la seule cryptomonnaie qui se porte bien. L’Ethereum, la deuxième plus grande crypto-monnaie du monde en termes de capitalisation boursière, accélère également le rythme, atteignant 2 488 dollars pour la première fois de son histoire la semaine dernière.

Plus récemment, le dogecoin a volé la vedette au bitcoin et à l’ethereum cette semaine après avoir bondi de plus de 200 % en 24 heures, lui conférant une capitalisation boursière de 52 milliards de dollars.