Les partisans de Trump prennent d’assaut le Capitole américain et s’affrontent avec la police

Les manifestants qui soutiennent le président Donald Trump se sont violemment opposés aux forces de l’ordre mercredi, envoyant le Capitole américain dans le chaos  et en interrompant le vote pour valider la victoire de Joe Biden.

Des centaines de personnes sont rentrées en forçant les portes du Capitole. Les législateurs à l’intérieur de la Chambre ont été obligés de mettre des masques à gaz et de partir rapidement dans différents lieux sécurisé du Capitole.

 

Les heurts se sont déroulés à l’extérieur aussi avec parfois beaucoup de violences, à l’endroit même où le président élu Biden sera inauguré dans deux semaines seulement.

Les manifestants ont détruit les barricades métalliques au bas des marches du Capitole et ont été refoulés par des officiers  anti-émeute. Certains ont tenté de passer devant les forces de l’ordre qui tenaient des boucliers et on a pu voir des officiers tirer des coups de feu en l’air pour les repousser. Certains dans la foule criaient “traîtres” tandis que les officiers essayaient de les retenir.

Les violences ont eu lieu peu après que M. Trump se soit adressé à des milliers de ses partisans, soulevant la foule avec ses accusations infondées de fraude électorale lors d’un rassemblement près de la Maison Blanche mercredi avant le vote du Congrès.

Nous ne les laisserons pas faire taire vos voix“, a déclaré M. Trump aux manifestants, qui s’étaient alignés avant le lever du soleil pour obtenir une position de choix pour entendre le président.