Les tendances du Nasdaq 100 et du Dow Jones en opposition totale !

L’une des meilleures manifestations de la rotation entre les actions à forte croissance et les actions de valeur est la divergence entre le Nasdaq 100 et le Dow Jones Industrial Average.

Alors que l’indice de référence à 125 ans établit un autre record intrajournalier, le Nasdaq 100 plonge vers un niveau qui est normalement considéré comme une correction. C’est la première fois depuis 1993 que le Dow est à un niveau record, alors que la jauge de la technologie lourde était très proche d’une baisse de 10% par rapport à son sommet.

Les investisseurs se sentent mieux face à la reprise et cherchent à posséder des fondamentaux en amélioration au sein des grandes capitalisations, en dehors des valeurs technologiques et de croissance, où les valorisations sont plus raisonnables“, a déclaré Mike Bailey, directeur de recherche chez FBB Capital Partners. “L’accent mis sur de meilleurs fondamentaux à un prix raisonnable pourrait conduire le Dow Jones vers de nouveaux sommets.

Nasdaq 100 - Dow Jones

Un marché divisé : le Dow Jones atteint un niveau record tandis que le Nasdaq 100 s’approche d’un niveau de correction.

Environ 93% des 30 membres de l’indice Dow étaient en hausse lundi à 13h30 à New York, les actions de Walt Disney étant en tête des avancées avec un gain de plus de 5%. Visa a également progressé d’environ 5 %, tandis que Goldman Sachs Group et Home Depot ont chacun progressé d’environ 3 %.

Le fractionnement du marché observé est une autre manifestation de la rotation en cours, les investisseurs se tournant vers les actions d’entreprises dont la fortune est étroitement liée au cycle économique. Cela a été difficile pour les actions technologiques à forte croissance et à haute valeur ajoutée qui deviennent moins attrayantes dans le contexte des turbulences du marché obligataire qui ont fait monter les rendements du Trésor à 10 ans vers 1,6 %.

Cela ressemble à un changement d’attitude pour les valeurs technologiques et de croissance“, a déclaré M. Bailey. “Les investisseurs ont décidé que ces actions qui ont bénéficié de covid sont tout simplement devenues trop chères et qu’il est temps maintenant de réduire leur valeur.

Comment profiter de la bonne santé du Nasdaq ?

Vous aussi, vous avez envie d’investir sur ce marché, mais ce n’est pas forcément ce qu’on appelle des marchés faciles d’accès. En effet, ils sont souvent réservés aux professionnels du domaine. Heureusement, il existe un outil simple et facile pour en profiter : le tracker.


Ils sont également appelés ETF (Exchange Traded Funds) et sont nés aux USA au début des années 90. Ils ne sont apparus en France qu’en 2001, pour la première fois. Nous ne pouvons donc pas dire qu’il s’agit d’un produit nouveau, comme peut l’être le bitcoin.


Le fonctionnement est toujours basé sur le même principe : suivre à la trace un indice représentatif d’un ensemble de valeurs. Donc p. our faire simple, vous allez pouvoir investir de l’argent sur des gains ou des pertes d’un indice. Vous n’allez pas avoir des actifs chez Apple, Microsoft ou chez Google, mais sur un marché plus global. Le Nasdaq en fait donc partie.


Tout naturellement, vous vous posez certainement la question suivante : quel est le meilleur tracker sur le Nasdaq ? Difficile de répondre à la question, puisque cela va dépendre du profil investisseur. Quoi qu’il arrive, il faut vous dire que comme tous les placements financiers rémunérateurs, il y a forcément des risques de perte en capital. Mais cela reste relativement limité, lorsque vous sélectionnez avec soin votre tracker.