LG est la première grande marque à mettre fin à ses activités dans le domaine des smartphones

Le géant sud-coréen de l’électronique LG Electronics a annoncé qu’il ne produirait et ne vendrait plus de smartphones après des années de pertes énormes sur ce marché hautement concurrentiel.

Alors que cette décision faisait l’objet de rumeurs depuis des semaines, la société a confirmé que le conseil d’administration avait approuvé lundi la décision « stratégique » de fermer la division mobile déficitaire.

Le géant technologique sud-coréen, qui était autrefois le troisième fabricant mondial de téléphones portables, prévoit de mettre un terme aux activités de cette unité d’ici à la fin du mois de juillet, mais certains de ses téléphones pourraient encore être disponibles à la vente jusqu’à épuisement des stocks. LG a également promis de soutenir les modèles existants pendant un certain temps, en fonction de la région.

LG prévoit de se concentrer plutôt sur « les domaines de croissance tels que les composants de véhicules électriques, les appareils connectés, les maisons intelligentes, la robotique, l’intelligence artificielle et les solutions interentreprises, ainsi que les plateformes et les services« , a déclaré l’entreprise dans un communiqué. Elle continuera également à développer certaines technologies liées à la mobilité, comme la 6G.

« L’écriture était sur le mur pour LG et maintenant c’est confirmé », a écrit Neil Shah, partenaire du fournisseur de recherche Counterpoint, sur Twitter. « Une chose qui a aidé LG à rester à flot pendant tant d’années est due à leur intégration verticale. Ils sont un ‘mini Samsung’. »

La division mobile de la marque sud-coréenne a fait face à des pertes croissantes au cours des cinq dernières années, qui auraient atteint 4,5 milliards de dollars. L’abandon de l’activité mobile déficitaire pourrait stimuler les bénéfices d’exploitation de l’entreprise, les portant à de nouveaux sommets, après le record de 2,85 milliards de dollars de l’année dernière.

La part de LG sur le marché mondial des smartphones est d’environ 2 %, selon les données les plus récentes de Counterpoint. Le producteur sud-coréen d’électronique n’a vendu que 24 millions de téléphones en 2020, alors que les leaders mondiaux Samsung et Apple en ont vendu respectivement près de 256 millions et plus de 201 millions. Ces marques devraient combler le vide laissé par LG.