L’or atteint son plus haut niveau sur quatre mois en raison des craintes d’inflation et de l’effondrement des crypto-monnaies

Le prix de l’or s’est approché mardi de son plus haut niveau depuis janvier, proche d’effacer la baisse de cette année, les investisseurs devenant plus haussiers sur le métal précieux.

L’or au comptant s’échangeait à 1 880,31 dollars l’once à Londres. La semaine dernière, les prix ont atteint leur plus haut niveau depuis le 8 janvier, grimpant à 1 890,13 dollars.

Le gouverneur Lael Brainard, le président de la Fed d’Atlanta, Raphael Bostic, et le président de la Fed de Saint-Louis, James Bullard, ont déclaré qu’ils ne seraient pas surpris si des pénuries d’approvisionnement poussaient les prix à la hausse dans les mois à venir, alors que le monde se remet de la pandémie de COVID-19. Ils ont toutefois ajouté qu’une grande partie de la hausse des prix devrait être temporaire.

« Le discours de la Fed continue de soutenir l’idée que l’inflation aux États-Unis sera transitoire et cela suffit à maintenir une dynamique haussière à court terme pour l’or« , a déclaré à Bloomberg Edward Moya, analyste de marché senior chez Oanda Corporation. « L’or continue de faire face à une résistance à partir du niveau de 1900 dollars, donc si le dollar se stabilise au cours des deux prochaines sessions, le lingot pourrait rester stable. »

Certains analystes affirment également que le krach du bitcoin et d’autres cryptomonnaies a apporté un soutien au cours de l’or.

« La forte correction des cryptomonnaies a entraîné une rotation des actifs vers l’or. Nous nous attendons à ce que cela étende le soutien aux prix mondiaux de l’or« , a déclaré Sugandha Sachdeva, vice-président de la recherche sur les matières premières et les devises chez Religare Broking. « Nous nous attendons à ce que les prix de l’or rattrapent ceux des autres matières premières, qui sont actuellement en mode super cycle« , a-t-elle ajouté, citée par livemint.com.