L’or chute en raison de la hausse des rendements obligataires américains

Le prix de l’or a baissé lundi en raison du raffermissement des rendements obligataires américains, ce qui a réduit l’attrait du lingot alors que les investisseurs attendent des données clés sur l’inflation et les ventes au détail de la plus grande économie du monde.

L’or au comptant était en baisse de 0,1 % à 1 740,90 $ l’once ce matin. Les contrats à terme sur l’or américain étaient en baisse de 0,2 % à 1 742,10 $ l’once.

Tant que les rendements de la dette américaine seront relativement élevés, les prix de l’or seront affectés, a déclaré Georgette Boele, analyste chez ABN Amro, ajoutant que le marché attend les données sur les prix à la consommation américains pour le mois de mars, qui doivent être publiées mardi.

Les rendements du Trésor ont gagné du terrain après les données de vendredi montrant que les prix à la production américains ont affiché en mars leur plus forte hausse annualisée en neuf ans et demi, ce qui pourrait marquer le début d’un cycle inflationniste important à mesure que l’économie se redresse.

Les données sur les ventes au détail seront publiées jeudi aux États-Unis.

Alors que l’or est considéré comme une couverture contre l’inflation, la hausse des rendements du Trésor menace ce statut car elle implique un coût d’opportunité plus élevé pour la possession de lingots.

Parmi les autres métaux précieux, l’argent a perdu 0,2 % à 25,18 $ l’once, tandis que le palladium a baissé de 0,7 % à 2 622,19 $ l’once et le platine de 1 % à 1 186,27 $ l’once.