LVMH rachète les sandales Birkenstock pour 4 milliards d’euros !

LVMH est sur le point de conclure un accord pour acquérir le fabricant de sandales allemand Birkenstock.

Birkenstock est en passe d’avoir un nouveau propriétaire. La société de chaussures devrait être rachetée par la société de capital-investissement LVMH L Catterton. Un accord devrait être annoncé potentiellement la semaine prochaine. La transaction pourrait être évaluée à environ 4 milliards d’euros. La nouvelle a été rapportée par Bloomberg.

Bien que rien n’ait encore été encrée, les choses semblent favorables pour que L Catterton acquière la société allemande de chaussures, qui est surtout connue pour ses sandales. En plus des sandales, ils vendent aussi des ceintures, des sacs et des lits.

Le pouvoir de la marque

Birkenstock est une marque vieille de près de 250 ans, connue surtout pour ses sandales, qui sont très appréciées des hippies et des preppies. Ce style a donné naissance à toute une série de variantes de luxe sous des marques comme Celine et Givenchy, à la suite d’un buzz de plusieurs célébrités dans les années 1990 et 2000.

L’entreprise a vendu 23,8 millions de paires de chaussures au cours de l’exercice financier allant jusqu’en septembre 2019, ce qui a permis une hausse des ventes de 11 %, à 721,5 millions d’euros. Les Birkenstocks sont vendues aux États-Unis depuis 1966, lorsque la couturière et créatrice Margot Fraser a commencé à importer les sandales après les avoir découvertes lors de vacances en Allemagne. Ses produits comprennent également des ceintures, des sacs et des lits, selon son site web.

Des entreprises familiales historiques comme Birkenstock se sont mises en difficulté, car leurs riches propriétaires cherchent à tirer profit de l’envolée des prix pour les entreprises de consommation. Les sociétés de capital-investissement ont été attirées par ces entreprises, qui peuvent être exploitées pour stimuler les ventes et attirer les investisseurs par le biais d’une éventuelle introduction en bourse.