Mon-livret.fr France #MacronDémission : Les appels à la démission du président affluent et devient...

#MacronDémission : Les appels à la démission du président affluent et devient “tendances” sur Twitter

Emmanuel Macron fait l’objet d’une forte campagne sur Twitter vendredi et samedi avec le hashtag #MacronDemission après avoir refusé d’annoncer de nouvelles restrictions de confinement au moment ou la tension hospitalière est au plus haut.

Le nombre de patients atteints du coronavirus dans les unités de soins intensifs françaises a augmenté samedi pour atteindre un nouveau record, augmentant la pression pour imposer de nouvelles restrictions que le président Macron dit maintenant qu’elles seront probablement nécessaires.

Selon les données du ministère de la santé, la France comptait 4 791 patients en soins intensifs traités pour le COVID-19, contre 4 766 vendredi. Selon les médecins, les unités de soins intensifs des régions les plus touchées pourraient être débordées.

L’engagement du gouvernement à maintenir les écoles ouvertes a été remis en question en raison de l’augmentation du nombre de cas parmi les élèves et de l’opposition des enseignants, qui menacent de faire grève.

Le président Macron a défendu cette semaine sa décision de ne pas imposer un troisième confinement complet, mais a déclaré que d’autres restrictions seraient probablement nécessaires.

Macron demission twitter

Il a déclaré : “Nous avons eu raison de ne pas mettre en place un confinement en France à la fin du mois de janvier, car nous n’avons pas eu l’explosion de cas que tous les modèles prévoyaient”. “Je n’ai pas de mea culpa à faire, ni de regrets. Nous avons eu raison de le faire.

Le gouvernement tente d’accélérer une campagne de vaccination. La France s’attend à recevoir 3 millions de doses de vaccins cette semaine, pour passer à 4 millions par semaine d’ici un mois, a déclaré Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l’Industrie, à Europe 1.

Le Dr Mohamed El Hadi Djerad, de l’hôpital Pierre Bérégovoy de Nevers a déclaré à France-3 : “Nous sommes à un taux d’occupation de 100 % depuis près d’un mois. Nous avons étiré nos capacités au maximum.” , “Nous sommes dans une situation de crise.

Samedi, plus de 7,7 millions de personnes avaient reçu une première dose de vaccin, a indiqué le ministère de la Santé.

Contrastant fortement avec l’approche d’Emmanuel Macron, la chancelière allemande Angela Merkel a admis que c’était une “erreur” d’annoncer de nouvelles restrictions de confinement pour une période de cinq jours pendant les vacances de Pâques.

Angela Merkel et les dirigeants des 16 landers allemands ont appelé les citoyens à rester chez eux pendant cinq jours durant les vacances de Pâques, déclarant le 1er et le 3 avril “jours de repos” supplémentaires.

Elle a déclaré : “L’idée d’une fermeture à Pâques a été rédigée avec les meilleures intentions du monde. Nous devons de toute urgence arrêter et inverser la troisième vague de la pandémie.” Angela Merkel a admis : “Cette erreur n’engage que moi” un attitude qui contraste avec Emmanuel Macron dont la gestion de la pandémie et de plus en plus critiqué tant par l’opinion publique que par les politiques.