MicroStrategy va vendre jusqu’à 1 milliard de dollars d’actions et continuer à acheter des bitcoins

MicroStrategy continue de renforcer sa stratégie d’achat de bitcoins, avec une nouvelle offre de titres qui lui permettrait de vendre jusqu’à 1 milliard USD d’actions de la société à terme.

Par le biais d’un communiqué, la société dirigée par Michael Saylor a fait part de la création d’une offre de titres qui lui permettrait de vendre le montant indiqué en actions ordinaires de classe A en mode « au marché« , un type d’offre de titres dans lequel elle vend au prix du marché sans valeur préétablie. Les actions seront vendues par l’intermédiaire de Jefferies LLC, une banque d’investissement américaine.

Les fonds ne seraient pas nécessairement destinés à l’achat de la crypto-monnaie, mais seraient utilisés « à des fins générales d’entreprise, y compris l’acquisition de bitcoins« , décrit le texte.

 » Nous n’avons pas déterminé le montant du produit net à utiliser spécifiquement dans un but précis. Par conséquent, la direction conservera une grande discrétion sur l’affectation du produit net de toute offre« , ajoute MicroStrategy.

Bien qu’elle n’ait pas indiqué de calendrier de vente ni précisé les montants réservés à l’achat de bitcoins, la stratégie de l’entreprise place l’accumulation de fonds dans la crypto-monnaie parmi ses plus grandes priorités.

MicroStrategy poursuit deux stratégies d’entreprise dans le cadre de ses activités. L’un consiste à acquérir et à détenir des bitcoins et l’autre à développer notre activité de logiciels d’analyse commerciale (MicroStrategy).

Cette nouvelle intervient un jour seulement après que Michael Saylor, PDG et fondateur de la société d’intelligence économique, ai annoncé qu’il allait allouer 500 millions de dollars supplémentaires de titres de créance pour acheter davantage de BTC.

Actuellement, MicroStrategy est la plus grande société cotée en bourse détenant des bitcoins dans le monde. Avec plus de 92 000 bitcoins dans ses coffres, elle est, après une société privée (Block.One), un fonds d’investissement (Grayscale) et un pays (Bulgarie), le plus grand propriétaire d’unités de BTC de la planète, selon les données de BitcoinTreasuries.

Quitte ou double en bitcoin, la stratégie de Saylor.

Depuis l’année dernière, Michael Saylor a doublé son accumulation de bitcoins. Cette vente d’actions serait une nouvelle façon d’investir dans la principale crypto-monnaie du marché, après avoir effectué des achats directs, avoir émis de la dette et offert une exposition au BTC à ses actionnaires avec un fonds destiné au bitcoin.

Il y a quelques jours, le dirigeant a laissé entendre, via Twitter, que la meilleure stratégie était de jouer à quitte ou double avec le bitcoin. « Si vous investissez 5% de votre portefeuille dans le bitcoin, vous avez pris la décision d’investir 95% dans des actifs qui seront démonétisés par le bitcoin », écrit Michael Saylor.

Bien que dans le monde du bitcoin, la stratégie d’accumulation de Michael. Saylor soit considérée avec approbation, certains s’interrogent sur sa position et le risque qu’elle impliquerait pour l’entreprise. Parmi eux se distingue l’un des principaux détracteurs du bitcoin au fil du temps : Peter Schiff.

L’investisseur, qui a maintenu une position contre le bitcoin et en faveur de l’or comme réserve de valeur, a réagi sur le réseau social à la création de cette offre d’actions. « Tu es vraiment fou. Si le bitcoin a vraiment le succès que vous prétendez, MircoStrategy a déjà plus qu’assez pour rendre tous ses actionnaires riches« , a-t-il écrit directement à Michael Saylor.

« Vos actions ne correspondent pas à vos paroles. Ce sont des actes de désespoir pour empêcher la chute du bitcoin [son prix] en achetant autant que possible« , a conclu Peter Schiff.