Banque : ING supprime les frais de paiement et de retrait à l’étranger

Dès le mois de septembre, l’ING, la célèbre banque néerlandaise en ligne mettra en place la suppression des frais à l’étranger. En effet, la banque ne facturera plus les retraits d’espèces et les paiements qui auront lieu hors de la zone euro. Bien entendu, cette décision sera accompagnée d’une augmentation de certains tarifs.

Suppression des frais à l’étranger

L’ING a décidé de suivre le pas et de passer à la gratuité concernant les opérations étrangères comme l’ont fait Boursorama et Fortuneo. Publiée il y a plusieurs jours, leur brochure tarifaire met en avant les décisions prises quant aux frais étrangers et qui prendront effet à partir du 1er septembre. Ce nouveau dénouement représente une avancée importante compte tenu des frais de commission qui jusque-là se fixait à 2 % du montant total pour un minimum par opération de 50 centimes.

Cependant, il est important de rappeler que les seules personnes qui pourront bénéficier de cette offre seront les clients possédant l’offre intégrale. Cette dernière représente un service dit haut de gamme qui permet à son bénéficiaire d’obtenir gratuitement : une Mastercard Gold, des plafonds de paiements et de retraits étendus, un chéquier et des retraits illimités.

Augmentation de certains tarifs

La banque présente également de nombreux services supplémentaires qui ne sont pas compris dans l’offre ” classique “. Cependant, si vous souhaitez bénéficier de l’offre intégrale, vous serez dans l’obligation de domicilier, une somme égale ou supérieure à 1 200 euros sur votre compte et cela par mois. Si ce critère n’est pas respecté, il vous faudra vous acquitter d’une pénalité de frais mensuels d’une valeur de 5 euros.

C’est en s’appuyant sur ce critère que l’ING contrebalance la suppression des frais à l’étranger. En effet, la pénalité concernant le non-respect des différentes conditions d’usage de votre compte doublera et passera donc de 5 à 10 € au mois de septembre. À ces pénalités, s’ajouteront ceux concernant les frais de tenue de comptes inactifs depuis une période dépassant 1 an. Ces derniers fixés à 30 € par an ont pour objectif de dissuader les clients de délaisser leurs différents comptes en banque.

L’inflation tarifaire se fera également vis-à-vis des chéquiers illimités qui ne le seront plus à partir du mois de septembre. L’édition et l’envoi de ces derniers seront facturés 5 € après le troisième chéquier utilisé dans une même année. La demande de duplicata papier pour relevé de compte sera également payante au prix de 1,50 € dans le but d’inciter les clients à se diriger plus souvent vers leur application mobile. Pour finir, demander l’augmentation d’un plafond de paiement ou de retrait par téléphone auprès d’un conseiller sera maintenant facturé de 35 euros.