Le budget de l’aide sur la rénovation des logements sera doublé l’an prochain

L’aide à la rénovation MaPrimeRénov qui a été lancée il y a peu, devrait subir une modification à partir de l’année prochaine. En effet, son enveloppe devrait être multipliée par deux. C’est du moins ce qu’a annoncé Emmanuelle Wargon, la ministre du Logement.

Augmentation du budget de l’aide à la rénovation : de quoi s’agit-il réellement ?

MaPrimeRénov est une aide qui a été mise en place pour remplacer le crédit d’impôt pour la transition énergétique. Il s’agit d’une prime dont vous bénéficiez lorsque vous faites une rénovation énergétique de votre logement. Son but, c’est de favoriser les rénovations afin de réduire les consommations d’énergies.

Ce n’est certainement pas un hasard si le gouvernement a décidé d’augmenter le budget de cette aide. En effet, vous n’êtes pas sans savoir que la crise du coronavirus a eu de terribles répercussions sur l’économie. Pour la relancer, le gouvernement français a donc misé sur quelques grands axes stratégiques. La rénovation énergétique des bâtiments est l’un de ces axes. C’est pour cette raison que la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, a déclaré : « On va commencer par augmenter massivement les aides aux propriétaires pour la rénovation ». Elle a poursuivi en disant : « L’enveloppe de la prime, MaPrimeRénov, on la multiplie par deux l’année prochaine et par plus de deux l’année d’après ». Ainsi, à partir de 2021, le budget de l’aide à la rénovation énergétique MaPrimeRénov sera doublé.

À qui s’adresse l’aide de rénovation énergétique ?

Au début, l’aide à la rénovation énergétique MaPrimeRénov ne concernait pas les riches. Toutefois, à en croire l’annonce faite par Emmanuelle Wargon, tous les ménages en seraient éligibles. C’est donc une excellente nouvelle pour tout le monde. Ça l’est d’autant plus quand la ministre annonce : « on va passer à deux milliards donc on va vraiment augmenter beaucoup ». Par ailleurs, dès 2023, si un logement consomme au-delà de 500 kWh par an et par m2, le locataire pourra exiger du propriétaire une rénovation.