Le secteur privé connaît une reprise progressive de ses activités

Les ventes à l’export sont toujours en baisse et de nombreuses sociétés ont diminué leur effectif. Malgré cela, on constate une reprise des activités du secteur privé. Ce regain de forme favorisée en grande partie par les services publics.

Reprise progressive des activités

Déconfinement rime avec reprise des activités. Le secteur privé connaît une reprise progressive de ses activités depuis la fin du confinement. Dans le mois de juillet, on a pu constater une nette amélioration des activités de ce secteur. Une hausse qui est en grande partie due aux services qui sont eux-mêmes en forte progression. La conséquence directe est la hausse des nouvelles commandes et celle de la production manufacturière.

Les données analysées prouvent que les activités économiques ont bien repris sur le territoire après un arrêt dû au confinement imposé. De nombreuses entreprises avaient été obligées de réduire leurs effectifs pour faire face à la situation de crise. Néanmoins, cela n’empêche pas les consommateurs de retrouver leurs habitudes d’antan.

Même si les commandes à l’export sont en forte régression, les commandes à l’intérieur du pays ne semblent plus souffrir de crise. Cette situation devrait à terme équilibrer la balance. Toujours selon IHS Markit, l’indice flash a connu un pic de 57,6 points en juillet contre 51,7 en juin. Il s’agit d’une hausse de 5,9 dans l’intervalle d’un mois même si les scores antérieurs au confinement sont loin d’être atteints.

Les chefs d’entreprise confiants

Les chefs d’entreprise de leur côté se montrent confiants quant à l’avenir. En effet, la plupart des secteurs d’activité du privé affichent des résultats positifs, signe que la demande est en forte progression surtout dans le domaine manufacturier. Une amélioration qui pourrait dans l’avenir se traduire par le renforcement des effectifs. Il s’agit d’une tendance qui pourrait relever l’économie nationale dans un proche avenir. Cela ne sera effectivement possible que si les ménages libèrent leur épargne pour faciliter la consommation et l’investissement.