L’or atteint de nouveaux sommets historiques

Particulièrement stable, l’or constitue une valeur sûre durant les périodes de crise économique. Il affiche d’ailleurs une nouvelle prouesse en atteignant ce lundi 1.944,71 dollars l’once sur le marché asiatique. Il s’agit d’un record historique, favorisé par le statut de valeur refuge qu’il a acquis durant cette période de pandémie. Entre ses spécificités et son historique impressionnant, ce métal précieux n’est pas prêt de rentrer dans les archives.

L’or, historique de ce métal précieux

La découverte de l’or remonte à 3 millénaires avant notre ère. Exploité en premier lieu par le peuple égyptien, ce métal a rapidement suscité l’intérêt de plusieurs civilisations anciennes à cause de sa répartition quelque peu équilibrée dans le monde. Autrefois très prisé pour son aspect, il devint au même titre que l’argent la base du système monétaire en l’an 700 avant Jésus-Christ.

Les qualités de l’or ne se limitent pas à son esthétique très avenante. En plus de sa rareté, son extraction s’effectue avec aisance. C’est sans compter sa malléabilité et son aspect inoxydable qui le rendent d’autant plus pratique.

La rupture en 1971

Avant l’année 1971, l’or occupait une place privilégiée dans le système monétaire. Cette prédominance s’acheva après la décision du chef d’état des USA, Richard Nixon, d’interrompre la convertibilité de l’or en dollars. Si de nos jours l’or ne constitue plus un réel moyen d’échange, elle demeure un métal d’une bonne valeur à acquérir.

L’or, quel avantage en tirer ?

La stabilité constitue l’atout principal de ce métal précieux. En effet, il reste constant en dépit du temps contrairement à d’autres matières premières comme le pétrole. D’autre part, par opposition au Dollar et aux autres devises, l’or ne peut aucunement faire l’objet d’une impression, affirme Carlo Alberto De Casa, Analyste pour ActivTrades.

En outre, on ne peut tirer de l’or un quelconque rendement comme un dividende ou un intérêt. Loin d’être négatif, cela constitue un véritable atout durant les périodes de crise puisque sa valeur ne dépend aucunement de la situation économique.