Maintenant, c’est Alibaba qui est sous la loupe de Trump

Vendredi, les États-Unis ont ordonné à ByteDance, propriétaire de la populaire application vidéo courte TikTok, de céder les opérations américaines de l’application dans les 90 jours dans le dernier effort visant à faire pression sur la société chinoise en raison des préoccupations concernant le la sécurité des données personnelles qu’il traite.

De la même manière, le président a fait pression sur TikTok pour qu’il vende son opération à une société américaine dans un délai ne dépassant pas le 20 septembre ou il n’aura plus l’autorisation de l’utiliser aux Etats-Unis; Jusqu’à présent, Microsoft et Twitter sont les entreprises qui se sont prononcées pour avoir fait cet achat de la société actuellement évaluée à 50 000 millions de dollars.

The post Maintenant, c’est Alibaba qui est sous la loupe de Trump appeared first on Analogik.